Bénévoles
Intériale
Témoignage

Réseau des bénévoles : rencontre avec Estelle Marie-Louise

02/12/2021 - 4 minutes de lecture
Dans le cadre de la journée mondiale du bénévolat, le 5 décembre 2021, INTÉRIALE met à l’honneur le témoignage de quatre bénévoles de l’Association Nationale des Bénévoles de la mutuelle (ANBI), qui s’investissent au quotidien auprès de leurs paires et expriment ici leur profond attachement aux valeurs mutualistes. Rencontre avec Estelle Marie-Louise, fonctionnaire de police à la Direction Départementale de Sécurité Publique (DDSP) de Martinique, bénévole et déléguée titulaire de l’Assemblée Générale d’INTÉRIALE, présidente du Comité Départemental de la Martinique.

En tant que présidente du Comité Départemental de la Martinique, je m’efforce d’informer régulièrement et de conseiller au mieux l’ensemble des bénévoles du département, notamment lors de réunions organisées à cet effet.

Estelle – Bénévole de la mutuelle

Depuis combien de temps faites-vous partie de la famille mutualiste ? Combien d’années d’investissement au service d’INTÉRIALE et de vos collègues ?

 

J’ai été affectée à la Direction départementale de la sécurité publique de la Martinique en septembre 2000, et je suis bénévole mutualiste depuis 2001. J’étais déléguée titulaire de la Mutuelle du Ministère de l’Intérieur (MMI) avant la création d’INTERIALE. Cela fait donc 20 ans que j’accompagne mes collègues et les autres adhérents de notre mutuelle.

 

 

Pourquoi avoir choisi de devenir bénévole de la mutuelle INTÉRIALE ?

 

J’ai débuté le bénévolat à la demande de l’unique représentant de la MMI de l’époque, qui souhaitait un remplaçant avant son départ à la retraite. Son choix m’a tout d’abord surprise mais honorée et j’ai donc j’ai accepté de relever ce challenge. INTÉRIALE étant la continuité de la MMI, ses valeurs étant identiques et ses projets ambitieux, il m’a semblé naturel, intéressant et stimulant de poursuivre mon engagement. Je ne suis pas déçue : ces dix dernières années ont été riches en événements et en évolutions.

 

 

En quoi consiste votre rôle de bénévole auprès de vos collègues ?

 

En tant que délégué élu, je représente les adhérents à l’Assemblée Générale afin de voter en faveur de ce que je pense être le mieux pour eux mais aussi pour la pérennisation de la mutuelle, dans le cadre des multiples changements réglementaires ou sociétaux. Dans le service où j’exerce à Paris, dans le quatrième arrondissement, les adhérents me connaissent : à travers la diffusion d’informations par affichage, par mail, et grâce à la présence d’une boîte aux lettres dans les locaux, je fais le lien entre l’adhérent et la mutuelle. J’ai conservé de nombreux contacts avec les adhérents de la préfecture de police, et ils savent que je suis toujours disponible. J’ai un rôle d’information et d’aide sur les prestations santé, prévoyance, et pour tout problème rencontré par les adhérents INTÉRIALE, mais également par les collègues non mutualisés ou par les adhérents d’autres mutuelles. Je les dirige également vers les conseillers en agence, la plateforme téléphonique, leur espace sur le site internet. Enfin, je contacte le service dédié aux délégués lors de demandes qui dépassent ma fonction de délégué/correspondant.

 

Quels sont les conseils que vous prodigueriez auprès d’un adhérent souhaitant rejoindre le réseau bénévole d’INTÉRIALE ? Comment l’accompagneriez-vous dans cette démarche ?

 

Je conseille à un nouveau bénévole la rigueur : il faut s’informer, se former et donner des réponses claires et précises. Il faut consulter régulièrement le site dédié aux bénévoles et appréhender son espace adhérent car les réponses aux questions s’y trouvent la plupart du temps. Dans le doute, ne pas faire de réponse immédiate avant d’avoir effectué une vérification auprès de nos opérationnels.
En tant que présidente du Comité Départemental de la Martinique, je m’efforce d’informer régulièrement et de conseiller au mieux l’ensemble des bénévoles du département, notamment lors de réunions organisées à cet effet. J’ai également eu l’occasion d’animer des formations. J’essaie de me rendre disponible chaque fois qu’un bénévole ou un opérationnel me sollicite.

 

Contacter l’ANBI
En savoir plus sur l’ANBI