ergonomie
Maladie
Poste de travail
TMS

Mode d'emploi du matériel informatique

16/06/2020 - 3 minutes de lecture
Après avoir vu les réglages possibles d’un siège de bureau, passons au reste de votre équipement informatique. L’objectif ? Savoir positionner votre matériel  en fonction de votre morphologie pour vous éviter des douleurs désagréables et surtout pour prévenir les TMS. Voici quelques astuces pour être au top de l’ergonomie !

Réglage du clavier

 
  • Positionnez votre clavier à hauteur de vos mains, une fois que vous êtes bien installé dans votre siège et que tous les réglages sont effectués. Surtout, évitez de tendre vos bras pour atteindre votre clavier. Le clavier vient à vous et non l’inverse ! Vous préserverez ainsi vos épaules, vos coudes, et même vos cervicales.
  •  
  • Proscrivez l’utilisation des clapets du clavier. Ces derniers provoquent une extension importante du poignet, position d’inconfort conduisant à terme, à une fragilisation de votre poignet et à l’apparition de douleurs. Gardez en tête que le poignet ne doit jamais rester « cassé » mais toujours en alignement avec votre avant-bras et votre main (correspondant à une position neutre).
  •  
  • Évitez de travailler avec les poignets posés sur le bord de votre plan de travail. Cette position engendre un appui prolongé sur vos poignets qui peut les fragiliser sur le long terme. Un espace de 10-15 cm entre la barre d’espacement de votre clavier et le bord de la table est recommandé.
   

Réglage de la souris

   

Pensez à moduler votre espace de travail en fonction de vos activités. Pour la souris, deux cas peuvent se présenter :

 
  • Si la fréquence d’utilisation de votre souris est identique à celle de votre clavier : positionnez votre souris dans l’alignement de votre clavier (au même niveau) et le plus proche possible de ce dernier. La souris ne doit pas se retrouver à une hauteur supérieure ou inférieure par rapport à votre clavier ni excentrée sur le côté (coude >90°).
  •  
  • Si la fréquence d’utilisation de la souris est nettement supérieure à celle du clavier : éloignez votre clavier et placez votre souris à la place du clavier. Son utilisation peut être effectuée dans un champ large entre 0 et 90 degrés du moment que le poignet n’est pas « cassé » !
   

Petite astuce, lors de l’utilisation de la souris, ce n’est pas le poignet qui provoque le mouvement de la souris mais l’avant-bras. Une fois acquis, ce geste protégera vos poignets des mauvaises postures.

   

Réglage de l’écran d’ordinateur

   
  • La distance entre les yeux et l’écran dépend de votre vue, de votre âge ainsi que de la grosseur et de la résolution du moniteur. Plus généralement, il est recommandé de positionner son écran à une distance comprise entre 50 et 70 cm (distance du bras environ).
  •  
  • Concernant la hauteur, une fois que vous êtes bien assis au fond de votre siège, prêt(e) à taper sur votre clavier, tenez-vous droit(e) et regardez droit devant vous : vous devez imaginer une ligne partant de vos yeux et arrivant directement sur le bord supérieur de votre écran. Si ce n’est pas le cas, modifiez la hauteur de votre écran. Si votre écran ne propose pas de système de réglage, pensez au rehausseur d’écran ou à la fameuse méthode simple mais efficace des ramettes de papier.
   

Attention, changement de règles ! Si vous portez des verres progressifs ou à double foyer, veillez à abaissez votre écran le plus bas possible.

   
  • Il n’existe pas de consigne spécifique pour le réglage de l’intensité et du contraste de l’écran. Il convient simplement de régler ces paramètres en fonction de vos besoins pour assurer votre confort visuel.
  •  
  • L’affichage à privilégier pour le confort de vos yeux est celui sur fond clair (exemple : fond blanc sur écriture noire) nommé « contraste positif ». Ce type d’affichage est moins fatiguant pour les yeux et les reflets sont également moins visibles. À l’inverse, le contraste dit «négatif » sur fond sombre (exemple : fond noir sur écriture blanche) est à limiter.
   

Si vous travaillez sur plusieurs écrans, d’autres règles s’appliquent en fonction du nombre d’écrans :

   
  • Travail sur 2 écrans : il convient de placer l’écran le plus utilisé face à vous et l’autre sur le côté. Dans le cas où les écrans sont exploités à la même fréquence, il suffira de positionner vos deux écrans de façon symétrique (comme un « livre ouvert »).
  •  
  • Travail sur 3 écrans ou plus : les écrans les plus fréquemment utilisés devront être positionnés face à vous.
  •  
  • Dans tous les cas, il faut veiller à ce que chaque écran présente les mêmes réglages : hauteur, luminosité et contraste identiques.
   

Activité de saisie de données

   

En cas d’activité de saisie quotidienne, les documents doivent être positionnés idéalement entre l’écran et le clavier ou, éventuellement, sur le côté gauche ou droit de votre clavier. Évitez de placer vos documents entre vous et le clavier. Cette position entraine une sur-sollicitation de vos cervicales dans des angles d’inconfort (va-et-vient répétés entre la feuille et l’écran) et vos bras se retrouvent tendus pour atteindre le clavier.