AHFPN
Baromètres
Partenariat
Sécurité intérieure

La ministre Marlène Schiappa chez INTÉRIALE pour les Rencontres de l'Association des Hauts Fonctionnaires de la Police Nationale (AHFPN)

25/10/2021 - 5 minutes de lecture
Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la citoyenneté, a ouvert jeudi 21 octobre les 3èmes Rencontres de l'AHFPN accueillies par INTÉRIALE, en présence de Gilles Bachelier, président d’INTÉRIALE, et de Christian Sonrier, président de l’AHFPN. La ministre a exprimé « son respect envers l’engagement profond des forces de sécurité intérieure » et souligné « la noblesse de ces métiers », dont les missions de protection méritent d’être saluées.

La confiance de la population dans les forces de sécurité intérieure au cœur des rencontres de l’AHFPN

 

Comment construire la confiance sur le terrain, quels sont les déterminants de celle-ci, quelle confiance les Français accordent-ils aux forces de sécurité ? Autant de questions primordiales mises en regard des résultats de l’enquête du Centre de recherches de la vie politique française de Sciences-Po (CEVIPOF) sur la confiance des citoyens dans les forces de sécurité, réalisée grâce au mécénat d’INTÉRIALE et aux conseils scientifiques de l’AHFPN, dans le cadre d’un débat animé par Guillaume Farde, professeur affilié à l’Ecole d’affaires publiques de Sciences-Po.

 

Des intervenants experts ont ainsi pu s’exprimer sur le lien police – population :

 

  • Frédéric Lauze, ancien Directeur départemental de la sécurité publique du Val d’Oise (95), conseiller social du Directeur général de la police nationale (DGPN), sur la capacité à construire la confiance sur le terrain avec l’exemple des actions mises en place dans le Val d’Oise ;
  • Bruno Cautrès, chercheur au CEVIPOF, sur les mécanismes de construction de la confiance et sur la confiance accordée par les Français aux institutions ;
  • Floriane Labarussiat, doctorante au CEVIPOF, coordinatrice du Think Tank d’INTÉRIALE et de ses partenaires dont l’AHPN, Continuum Lab, sur les résultats du baromètre spécifique à la confiance de la population dans les forces de sécurité intérieure;
  •  Martine Nauté, ex-Directrice centrale adjointe de la sécurité publique, sur les enjeux de la réserve opérationnelle ;
  • Sonia Fibleuil, porte-parole de la Police nationale, sur la communication de la Police nationale envers la population, et notamment envers les jeunes.

 

Pour rappel, INTÉRIALE et son partenaire AHFPN se sont associés au CEVIPOF à travers une convention de mécénat, pour permettre cette année la première édition, au sein du baromètre de la confiance politique, d’un focus spécifique sur « La confiance population – forces de sécurité intérieure ». Ce focus démontre que la confiance de la population dans la police ne faiblit pas. Avec une côte de confiance à la hausse depuis une décennie, la police nationale et la gendarmerie étaient crédités en mai 2021 de la confiance de 73% des Français, un très bon taux traduisant la reconnaissance de cette institution et de ses agents, qui participent au maintien de notre vie démocratique. Un point de vigilance néanmoins : la baisse de la confiance des 18-24 ans, qui perd 10% entre 2020 et 2021.

 

Frédéric Veaux, Directeur Général de la Police Nationale, a conclu l’événement en rappelant la modernisation depuis deux ans des structures de la Police nationale, et l’augmentation des crédits pour la sécurité intérieure qui sont prévus dans la loi de finances pour 2022.

 

INTÉRIALE acteur de la réflexion sur la sécurité intérieure et la justice

 

Avec le mécénat de l’enquête du CEVIPOF sur la confiance police – population, INTÉRIALE démontre sa volonté d’encourager la recherche et l’analyse dans les domaines de la sécurité intérieure, en parallèle des actions menées par le Think Tank Continuum Lab, tiers lieu créé le 27 mai 2021 afin de favoriser les échanges et la réflexion sur les métiers de la sécurité et de la justice. Les chiffres du baromètre permettent à l’ensemble des membres de la communauté de la Police nationale de disposer de données sur le niveau de confiance que leur porte la population et d’outils de pilotage pour renforcer le lien avec celle-ci.

 

Première mutuelle du ministère de l’Intérieur, INTÉRIALE confirme ainsi son positionnement de mutuelle affinitaire auprès des fonctionnaires qu’elle accompagne au plus près à travers la protection santé, la prévoyance, la prévention et la sécurisation de leurs risques professionnels, avec des garanties au prix juste et des services adaptés à leurs besoins.

 

Zoom sur l’AHFPN

 

L’AHFPN, créée en octobre 1953, regroupe les 300 plus hauts responsables de la police nationale. Elle produit régulièrement des rapports et des études riches sur l’avenir et l’évolution des forces de sécurité intérieure.

Au-delà de ses missions de couverture santé et prévoyance, INTÉRIALE a aussi à cœur d’accompagner les agents en termes de prévention, d’encourager la réflexion et d’être force de proposition, avec l’ensemble des agents de la Police nationale, pour préparer les métiers de demain.

Gilles Bachelier – PRÉSIDENT DE LA MUTUELLE INTÉRIALE