épilepsie
santé

Tout savoir sur l’épilepsie

22/12/2020 - 5 minutes de lecture
400 000, c’est le nombre de personnes atteintes d’épilepsie en France et 3 sur 4 ne sont pas soignées faute de ressources économiques et financières. Contrairement aux idées reçues, il existe de nombreuses maladies épileptiques dont la gravité varie. Mais qu’est-ce que l’épilepsie ? Quelle est son origine ? Est-elle héréditaire ? INTERIALE a décidé de vous en dire un peu plus sur cette maladie et répond à vos questions.   

Qu’est-ce que l’épilepsie ? 

La maladie se caractérise par :

  • La survenue d’au moins une crise d’épilepsie (Convulsion) 

  • La prédisposition cérébrale à générer des crises d’épilepsie (lésion au cerveau favorisant la survenue des crises)

  • Des troubles associés à la maladie dans certains cas (dépression, anxiété, altération des capacités de concentration, mémorisation, difficultés scolaires …)

Lors d’une crise, il est donc nécessaire de décrire les symptômes le plus précisément possibles aux professionnels de santé, car le diagnostic et le traitement seront différents selon les symptômes.

 

 

Quelle est l’origine de l’épilepsie ?

 

Le cerveau est composé de neurones reliés les uns aux autres, ce qui forme une sorte de réseau électrique.
Nos différents mouvements, nos pensées, presque l’intégralité du fonctionnement de notre corps est le fruit d’échanges électriques entre les neurones…
Et,
l’épilepsie, c’est comme un court-circuit dans ce réseau électrique.

Ces décharges excessives peuvent avoir plusieurs origines : 

  • un traumatisme crânien,
  • une malformation du cerveau,
  • un accident vasculaire cérébral (AVC)
  • une tumeur cérébrale,
  • une infection type encéphalite ou VIH
  • des effets secondaires de certains médicaments,

Parfois ces décharges excessives n’ont pas d’origine identifiée.
De plus,
il n’est pas possible de préciser à 100% si l’épilepsie est héréditaire ou non, mais une prédisposition à  l’épilepsie peut exister entre les générations. 

 

Quels sont les risques d’une crise d’épilepsie ?

 

L’épilepsie peut entraîner certaines complications. Durant la crise :

  • La perte de conscience et les tremblements musculaires peuvent entraîner une chute (risque de blessure et/ou de traumatisme crânien).
  • La perte de connaissance si la crise a lieu lors d’une baignade, peut entraîner la noyade

Dans toutes les situations, il est primordial d’appeler le SAMU (le numéro 15). 

 

Que faire si vous assistez à la crise d’épilepsie d’une personne ?

 

Les consignes : 

– Notez l’heure précise 

Dégagez l’espace autour de la personne et attendez que la victime arrête de convulser

Assurez la liberté des voies aériennes, en dégrafant les vêtements qui gênent la respiration : col, cravate, ceinture,  puis en basculant prudemment la tête en arrière et traction sur le menton en avant; 

– Appréciez sa respiration (en se penchant vers la victime, votre oreille au-dessus de sa bouche)

 

Si elle respire :

 

Placez la victime en position latérale de sécurité  (PLS). En la mettant sur le côté, vous contribuez à maintenir la liberté des voies aériennes car elle empêche la chute de la langue en arrière et limite l’encombrement, en permettant aux liquides de s’écouler à l’extérieur de la bouche maintenue ouverte. 

– Faites alerter ou alertez les secours (SAMU 15 ou  Pompiers 18)

– Surveillez la victime en attendant l’arrivée des secours

 

Si elle ne respire pas : 

 

-Faites alerter ou alertez les secours (SAMU 15 ou  Pompiers 18)

– Pratiquez le massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours et utiliser un défibrillateur si vous en avez un à proximité 

Attention : Ne mettez à aucun moment un objet ou vos doigts dans la bouche da la victime

 

Comment peut-on savoir si nous sommes épileptiques ? 

 

Généralement, on le sait quand on a eu une première crise ! Le médecin vous fera prescrire des examens complémentaires et si besoin vous aurez un suivi  adapté (médicaments, interventions chirurgicales,  stimulations électriques)

 

 

Prévention de l’épilepsie ou des crises d’épilepsie

Si vous êtes épileptiques, la prévention s’impose ! On compte parmi les situations à risque d’une nouvelle crise :

  • Les écrans avec une fréquence de flash lumineux importants (jeux vidéo/télévision)
  • La consommation excessive d’alcool
  • Le manque de sommeil
  • L’usage de drogues (type cocaïne…)
  • Un effort musculaire intense
  • Un mauvais suivi de traitement épileptique