1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Le massage shiatsu, qu’est-ce que c’est ?

Le massage shiatsu, qu’est-ce que c’est ?

Le massage shiatsu, qu’est-ce que c’est ?
Le shiatsu, « pression avec les doigts » en japonais, est une méthode de relaxation thérapeutique et de bien-être dont l’objectif est d’éliminer les blocages afin de libérer l’énergie et de permettre au corps de retrouver stabilité et santé. Cette technique est reconnue pour ses vertus thérapeutiques et s’inscrit dans le domaine de la prévention.

Qui pratique le shiatsu ?

Les praticiens ont suivi une formation pratique et théorique en énergétique orientale s’étendant sur 3 années minimum, ainsi qu’une formation basique en anatomie physiologie. Rappelons que le shiatsu bien que non reconnu officiellement en France, a été cité par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et a fait l’objet d’un vote favorable en 1997 au Parlement de Bruxelles, dans le cadre de la Loi Lannoye-Collins (statut des médecines non conventionnelles).

La séance de shiatsu

À la différence des autres massages, le shiatsu se pratique habillé. Le patient est allongé sur un tapis de massage (futon) posé au sol. Le praticien exerce des pressions sur les points du corps destinés à agir sur les organes défaillants ou les nœuds musculaires.

Une séance dure en général 1 heure et se termine par un moment de repos et d’échange autour d’une boisson chaude.

Ses bienfaits

Le shiatsu peut être pratiqué à des fins thérapeutiques ou en massage de relaxation ou de bien-être.
Il est surtout recommandé pour :

  • Réduire le stress et les tensions.
  • Stimuler et renforcer les systèmes d’autodéfense de l’organisme.
  • Équilibrer le système énergétique dans sa globalité.
  • Apporter une détente physique et psychique contribuant ainsi à améliorer le bien-être.
  • Favoriser la souplesse des muscles.
  • Guérir les douleurs abdominales.

Il s’adresse à toute personne quel que soit son âge.

Ses contre-indications

Il est déconseillé en cas de lésions ouvertes, d’inflammations, d’infections cutanées pouvant être contagieuses, d’hémorragies, d’ulcères, de malformations, de fièvre, de troubles cardiaques aigus.

Il est également déconseillé chez les patients asthmatiques, atteints d’une fragilité osseuse, après une intervention chirurgicale.

Sources : Fédération Française de Shiatsu Traditionnel – Guide des massages Ooka

Retour
Nous contacter
Nous suivre