1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Le guide des vacances en toute protection

Le guide des vacances en toute protection

Le guide des vacances en toute protection
Nous vous avons sélectionné des conseils pratiques pour partir en vacances l’esprit tranquille !

Sommaire

1 – Protéger votre domicile
2 – Préparer votre véhicule
3 – Anticiper son trajet
4 – Sur place, protégez-vous du soleil
5 – Précautions médicales et vaccins

Protéger votre domicile

  • Débranchez tous vos appareils électriques pour éviter une consommation inutile
  • Videz votre réfrigérateur et votre congélateur et débranchez les le temps des vacances
  • Eviter les cambriolages :
    • Informez votre entourage de votre départ (famille, ami, voisin, gardien,…)
    • Faites suivre votre courrier ou faites-le relever par une personne de confiance
    • Transférez vos appelssur votre téléphone portable ou une autre ligne
    • Ne diffusez pas vos dates de vacances sur les réseaux sociauxet veillez à ce que vos enfants fassent de même. Il est également déconseillé de publier vos photos de vacances. Toutes ces informations facilitent l’action des cambrioleurs

Vous pouvez aussi bénéficier de l’opération tranquillité vacances en signalant votre absence au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie de votre lieu de résidence. Dans le cadre de leurs missions quotidiennes, les forces de sécurité surveilleront votre domicile. Rendez-vous sur www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr

  • Réaliser un double des clés : il peut être sage d’en confier un double à une personne de confiance qui ne part pas en vacances et pourra se rendre à votre domicile de temps en temps pour voir si tout va bien et peut-être arroser vos plantes ou nourrir vos tortues ! Et le retour sera moins stressant en cas de perte !

Préparer votre véhicule

 

  • Faire le bilan santé de votre automobile : attention, à l’approche des vacances, les garagistes sont généralement « surbookés » ! N’attendez pas qu’il soit trop tard pour prendre rendez-vous.
  • Réaliser les opérations de vérification : vérifier les pneumatiques, contrôler tous les niveaux (huile moteur, liquide de frein, liquide de refroidissement, liquide de lave-glace), s’assurer du fonctionnement des phares (clignotants, feux-stop, feux de détresse), inspecter l’ensemble des équipements (balais d’essuie-glace, ventilateur).
  • Prévoir quelques outils « anti-panne » : outil avec pinces multifonctions, rouleau d’adhésif renforcé, bombe anti-crevaison, bombe à contact, produit anti-fuite, etc.
  • Se munir du nécessaire de sécurité : triangle de signalisation, gilets rétro réfléchissants, trousse de secours, ampoules de rechange, extincteur, lampe de poche.
  • S’équiper pour lutter efficacement contre le soleil : rideaux pare-soleil pour les vitres latérales, pare-soleil à rouleaux pour la lunette arrière. Ayez toujours une paire de lunettes à portée de main !
  • Préparer tous les papiers nécessaires : permis, carte grise, attestation d’assurance, certificat d’immatriculation. Prenez soin de rassembler tous ces documents indispensables dans une seule pochette que vous garderez dans la boîte à gants. Pensez également à prendre votre carte bleue et à la garder à portée de main. Enregistrez vos documents sous format numérique dans votre boite email. En cas de vol ou de perte, ces copies vous faciliteront les démarches et vous permettront de vous dépanner !
  • Charger correctement le véhicule : une voiture mal chargée est une voiture dangereuse !
    • Chargez votre voiture la veille si votre véhicule est à l’abri (garage, parking, cour intérieure)
    • Placez les grosses et lourdes valises dans le fond du coffre
    • Si le coffre est plein, positionnez les derniers sacs au pied des sièges arrière
    • Surtout, ne placez jamais d’objets lourds sur la plage arrière. En cas de choc, ils se transformeront en de dangereux projectiles qui iront heurter violemment la nuque ou la tête de vos passagers.
    • Lors du transport de vélos à l’arrière, laissez lisibles les feux de signalisation ainsi que la plaque d’immatriculation (ou ajoutez un double de votre plaque).
    • Si besoin pensez à une remorque ou à un coffre de toit : mais n’oubliez pas de contrôler, aussi, la pression des pneus de votre remorque et la bonne fixation du coffre de toit.

Anticiper son trajet

  • Prévoir les bouchons : informez-vous avant le départ pour prendre connaissance des éventuels bouchons en formation (http://www.infotrafic.com, radio Francebleu régional pour les routes).
  • Choisir la bonne heure de départ : soyez à l’écoute de votre horloge interne : Si vous êtes « du matin », partez tôt, si vous êtes « du soir », partez en fin d’après-midi. Attention, le coup de barre fait son apparition entre 2h et 5h du matin, mais aussi l’après-midi aux environs de 14h. Faites des pauses régulièrement (toutes les deux heures). Aujourd’hui en France, l’assoupissement est la première cause d’accident sur autoroute.

Sur place, protégez-vous du soleil

Une exposition excessive aux rayons UltraViolets (UV) est dangereuse pour la peau et pour les yeux :

  • Éviter les heures les plus exposées (12h-16h). Attention, un ciel nuageux peut aussi être dangereux.
  • Porter des vêtements protecteurs : casquette, lunettes, tee-shirt à manches longues… Il existe aussi des vêtements anti-UV très efficaces. Ne pas oublier qu’un tee-shirt blanc mouillé laisse passer les UV.
  • Utiliser les brumisateurs pour hydrater régulièrement la peau et vous rafraichir.
  • Mettre de la crème protectrice (indice 50 et +) en l’appliquant de manière régulière (une fois toutes les 2 heures minimum et après chaque baignade). Petits rappels : un parasol ne filtre que 50% des UV, il ne dispense pas d’une crème solaire ! Même bronzé, continuez à vous protégez.
  • Surveiller chaque jour l’indice UV (l’application « SoleilRisk » est disponible gratuitement sur iPhone et Android)

Attention à votre choix de crème solaire !

Privilégiez les crèmes solaires minérales aux crèmes solaires chimiques. Elles sont beaucoup plus respectueuses de l’environnement, présentent moins de risque d’allergie et conviennent à tous les types de peaux, même les plus sensibles. En effet, les crèmes solaires chimiques contiennent des filtres chimiques favorisant la destruction des microalgues dont se nourrissent les coraux.

Précautions médicales et vaccins

 

  • Si vous sortez du territoire français, demander votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) avant de voyager (pour ceux assurés par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie). Vous pouvez obtenir gratuitement une carte européenne d’assurance maladie auprès de votre organisme d’assurance maladie. Cette pièce constitue la preuve matérielle que vous êtes assuré dans un pays de l’union européenne (UE). La CEAM simplifiera les procédures de paiement et de remboursement en cas de soins dispensés par des prestataires publics dans un autre pays de l’UE pendant vos vacances.
  • Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, pensez à la prendre avec vous et vérifiez que votre ordonnance est valable dans un autre pays européen. Pensez à une version traduite en anglais pour les pays non francophones.
  • Consulter votre médecin ou votre pharmacien qui vous donneront des conseils adéquats avant le départ et particulièrement sur le contenu de votre trousse médicale.

 

  • En fonction de la destination, munissez-vous de répulsifs anti-moustiques. Il en existe plusieurs types :
    • les sprays chimiques (ex : DEET et IR 3535…) pour la peau et pour les vêtements à utiliser particulièrement dans les pays à risque (paludisme, dengue, le chikungunya). Prenez conseil auprès d’un médecin ou pharmacien en lui précisant votre destination,
    • les diffuseurs électriques,
    • et les spirales à brûler (exclusivement en extérieur).
    • Éviter les aliments crus ou les produits à base de lait ou d’œuf permettra de limiter le risque d’intoxication alimentaire. Privilégier les aliments cuits. Les crustacés et les fruits de mer représentent également des risques potentiels d’intoxications. Il convient de les consommer dans des lieux de confiance (hôtels…). Pensez à vérifier si l’eau du robinet est potable dans le pays de destination. Sinon, consommez l’eau exclusivement en bouteille et méfiez-vous des verres ou carafes d’eau servis au restaurant et des glaçons. Il convient d’éviter également les crudités lavées à l’eau du robinet.

 

  • Se laver régulièrement les mains.
  • Avoir ses vaccins à jour quand on part en voyage est très important voire obligatoire, notamment quand la destination comporte des risques pour la santé. Les vaccinations obligatoires sont contre : la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (DTP) et la fièvre jaune, tandis que les vaccinations recommandées concernent : la tuberculose, la coqueluche, la rubéole, la rougeole, les oreillons, la varicelle, la grippe, l’hépatite B, le zona, les infections invasives à haemophilus influenzae de type B, à pneumocoque, à méningocoque et les infections à papillomavirus humains.
  • Il existe en métropole environ une centaine de centres de vaccination pour les voyages (que vous pouvez retrouver sur : www.mesvaccins.net). Dans tous les cas, prenez-y-vous à l’avance car certains vaccins nécessitent un rappel pour être efficaces (ce qui peut parfois demander du temps).
Retour
Nous contacter
Nous suivre