1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Le foie, comment fonctionne-t-il et comment en prendre soin ?

Le foie, comment fonctionne-t-il et comment en prendre soin ?

Le foie, comment fonctionne-t-il et comment en prendre soin ?

Il était une fois le foie, organe essentiel au fonctionnement du corps humain. C’est une véritable zone de stockage et de production de molécules indispensables mais aussi une centrale de détoxification du corps. Le foie est l’organe interne le plus volumineux du corps humain. Mais quels sont précisément les rôles du foie ? Comment protéger son foie ?

Anatomie du foie

Le foie se situe sous le diaphragme, à proximité du poumon droit et du cœur, dans l’abdomen, au-dessus de l’estomac.  De forme conique, il se divise en 4 lobes :

  • Le lobe hépatique droit (le plus volumineux)
  • Le lobe hépatique gauche
  • Le lobe carré
  • Le lobe caudé

Ces deux derniers se situent entre les lobes droits et gauches.
Le foie est un organe très vascularisé, il est traversé par 1.4L de sang chaque minute.
C’est un organe très volumineux et il pèse entre 1.4 et 1.6 kg chez l’adulte.

Quelles sont les fonctions du foie ?

Rôle énergétique :

Le foie est un organe essentiel dans le métabolisme des glucides et des lipides :

  • Les sucres types (glucose, fructose, ou galactose) provenant de l’alimentation, y sont transformés en glycogène, une molécule de stockage, on parle de glycogenèse. Si le corps a besoin d’énergie, le glycogène et retransformé en glucose, molécule utilisée comme source d’énergie par le corps. C’est la glycogénolyse.
  • Les lipides peuvent quant à eux être stockés sous forme de triglycérides. Et lorsque le corps a besoin d’énergie, les triglycérides peuvent être retransformés en acides gras pour être utilisés par le corps.

Rôle de synthèse de protéines

Le foie permet la fabrication de protéines sanguines à partir des protéines et acides aminés issus de la digestion :

  • l’albumine,
  • les globines (hémoglobine, globuline…),

Un déficit en protéines sanguines et des troubles de la coagulation (hémorragies) peuvent être les conséquences d’un dysfonctionnement du foie.

Rôle de détoxification de l’organisme

Le foie joue un rôle de centrale d’épuration du sang : il dégrade des substances toxiques en produits non-toxiques. Certains produits sont éliminés via la bile (les produits dits « liposolubles », qui se mélangent dans le gras), d’autres par les reins (les produits dits « hydrosolubles », qui se mélangent avec l’eau).

Rôle hépatique dans le métabolisme des médicaments

Le foie permet l’élimination de certaines substances médicamenteuses prises par voie orale. Il peut également transformer les substances inactives présentes dans les médicaments en molécules actives dans l’organisme, c’est ce que l’on appelle « l’effet de premier passage hépatique ».

Production de la bile

La bile est un mélange de bilirubine, d’acides biliaires, de cholestérol et d’autres composants. Elle est synthétisée par le foie et aide à la digestion des graisses ingérées. La bile sert aussi à éliminer les substances toxiques liposolubles pour l’organisme via les selles.

Les maladies courantes du foie

  • Les hépatites : entraînant la destruction des cellules du foie, elles peuvent avoir pour origine
    • soit un virus (hépatites A, B et C sont les plus courantes)
    • soit une surcharge de graisse (liée à une alimentation trop grasse et trop sucrée), c’est ce que l’on appelle la « maladie du soda ».

Les hépatites peuvent être chroniques, c’est-à-dire persistantes, ou  aigüe. Par exemple, l’hépatite E, n’évolue pas en pathologie chronique.

  • les cirrhoses : correspondant à une désorganisation et une destruction des cellules du foie.
  • Les cancers du foie : se développant souvent suite à une hépatite chronique ou une cirrhose.

Foie malade, les signes qui doivent vous alerter

  • Un teint jaune :
    • Si votre peau, le blanc de vos yeux, ou vos muqueuses tendent vers le jaune de façon inhabituelle, il se peut que votre foie dysfonctionne. Ces phénomènes sont liés à une augmentation d’une substance, la bilirubine, qui normalement est éliminér par le foie via les selles.
  • Des douleurs abdominales :
    • Un gonflement du foie, lié à un dysfonctionnement ou à une maladie, peut entraîner des douleurs abdominales.
  • Une mauvaise digestion :
    • La bile produite par le foie est essentielle à la digestion des graisses. Lorsque le foie est malade, la production de bile peut être affectée et engendrer des difficultés à digérer, une sensation de lourdeur, des ballonnements voire des nausées.
  • Les selles décolorées, claires :
    • L’absence de bile peut être à l’origine de la décoloration des selles.
  • Des démangeaisons :
    • En cas d’accumulation de bilirubine (car non dégradée par le foie), des démangeaisons cutanées peuvent apparaître.

En cas d’apparition de l’un de ces symptômes  et si ces derniers persistent, consultez votre médecin.

Prévention – Comment prendre soin de son foie ?

Pour un foie en pleine forme, quelques règles de base sont à respecter : limiter au maximum les excès (graisses, sucres, alcools…)  et privilégier une alimentation saine et équilibrée :

  • Priorité aux fruits et légumes,
  • Réduire la quantité de graisses dans l’alimentation (beurres, fromages, charcuteries… ) sans pour autant la supprimer,
  • Préférer le poisson et les viandes blanches aux viandes rouges,
  • Eviter l’excès de sucre,
  • Attention à l’alcool, qui est très toxique pour le foie si ingéré en quantités importantes.

Le mois jaune – un mois de sensibilisation aux maladies hépatiques des enfants

Cette année, le mois jaune se déroule mars. C’est l’occasion de sensibiliser et de médiatiser auprès du grand public les maladies hépatiques des enfants. Ce sont plus de 40 maladies rares du foie qui peuvent toucher les enfants et devenir très handicapantes si elles ne sont pas prises en charge suffisamment tôt.

Le dispositif « Alerte Jaune »

Il s’agit d’un outil permettant de détecter rapidement les signes d’affection hépatique chez les jeunes enfants.
Pour cela, il suffit de surveiller les selles de votre bébé et de les comparer à une carte des couleurs disponible sur Alerte Jaune 

Plus d’informations sur le mois jaune

Sources: AMFE, centre Hépato-Biliaire Paul Brousse, lemoisjaune.fr

Retour