1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. L’allergie aux pollens: quand le covid-19 s’en mêle

L’allergie aux pollens: quand le covid-19 s’en mêle

L’allergie aux pollens: quand le covid-19 s’en mêle

Le printemps et les beaux jours arrivent, mais c’est sans compter sur l’arrivée du pollen ! Même s’il y a confinement lié au Covid-19, des précautions sont à prendre pour éviter les allergies. Les crises d’éternuement, l’écoulement nasal (rhinite), le nez bouché, les yeux qui piquent sont le quotidien d’un français sur trois… INTÉRIALE vous en dit un peu plus sur cette allergie largement répandue et sur les bons réflexes à adopter pendant le confinement.

Qu’est-ce-que l’allergie aux pollens ?

Les pollens sont des grains microscopiques (entre 20 et 30 microns), libérés par les plantes à fleurs, qui vont leur permettre de se reproduire [1]. Au niveau de certaines zones de contact telles que les muqueuses respiratoires et oculaires, ils seront responsables d’une réaction anormale du corps (réaction allergique).

Dû au réchauffement climatique, l’allergie aux pollens s’étale sur une plus longue période et dure presque 10 mois par an. En février, 7 départements ont commencé à être en alerte rouge pour le risque d’allergie aux pollens. [2] Un hiver doux favorise une floraison plus rapide et engendre la venue précoce des pollens.

L’allergie pollinique (rhume des foins, allergie aux pollens, rhinite allergique) est souvent héréditaire, donc si vous avez un parent proche témoignant d’une allergie vous risquez de ne pas être épargné ! [3]

Il existe 3 principaux groupes pouvant déclencher une allergie :

  • Arbres : Bouleau, Charmes, Chêne…
  • Graminées : Fléole des prés, Pennisetum villosum, Imperata cylindric…
  • Herbes : Armoise, Plantain…

Les symptômes [3]

  • Nez : écoulement nasal, crises d’éternuement, nez bouché, difficultés respiratoires, démangeaisons
  • Yeux : rougis, irrités, conjonctivite possible
  • Gorge : toux, enrouement…
  • Crises d’asthme
  • Maux de tête, fatigue….

Les traitements possibles [3] 

  • Les antihistaminiques
  • Les corticostéroïdes
  • Les collyres (pour les yeux), sprays nasaux, comprimés/ gouttes
  • La désensibilisation/ immunothérapie spécifique

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre médecin généraliste, il vous dirigera auquel cas vers un allergologue (spécialiste des allergies).

Symptômes de l’allergie aux pollens et du covid-19 quelles différences ?

Le point commun entre l’allergie aux pollens et le covid-19 est qu’ils induisent tous 2 des difficultés respiratoires, qui peuvent être plus contraignantes si la personne est asthmatique*. Cependant, en aucun cas, une allergie ne provoque de la fièvre et des courbatures qui sont des symptômes propres au Covid- 19.

Même si le confinement diminue l’exposition des personnes allergiques aux pollens, ces personnes allergiques doivent continuer de prendre leur traitement de fond, notamment les inhalateurs et les antihistaminiques, favorisant la libération d’histamine dans l’organisme permettant les mécanismes inflammatoires. [3]

De nombreux médecins et spécialistes consultent en ligne en cette période de confinement, si le doute subsiste, n’hésitez pas à demander un avis médical.

Pour les personnes asthmatiques un numéro vert existe,

Asthme & Allergies Infos Service au 0 800 19 20 21 [4]

Les bons gestes à adopter [4]

En savoir plus sur les allergies polliniques

Le site de la RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) est une mine d’informations concernant la propagation des pollens en France. Faites-y un petit tour, il vous indiquera le dernier bulletin d’alerte pollinique [5].

 

Sources

*Pour en savoir plus sur l’asthme, vous pouvez consulter notre article INTERIALE « Asthme : quand respirer devient compliqué » via le lien https://www.interiale.fr/prevention/asthme-symptomes-causes-traitements/

[1]http://www.encyclopollens.fr/la-face-cachee-des-pollens/la-carte-didentite-du-pollen/qu-est-ce-que-le-pollen/

[2] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/sept-departements-en-alerte-rouge-pour-le-risque-d-allergie-au-pollen_3831305.html

[3] https://francais.medscape.com/voirarticle/3605758

[4] https://www.sciencesetavenir.fr/sante/allergies/tchat-asthme-allergies-et-coronavirus-gerer-sa-pathologie-respiratoire-en-pleine-epidemie-de-covid-19_142520

[5] https://www.pollenundallergie.ch/infos-sur-pollens-et-allergies/centreallergie/info-allergies/allergies-intolerances/allergie-pollinique/allergie-aux-pollen/?oid=1915&lang=fr

Retour
Nous contacter
Nous suivre