Articulations
Corps humain
Maladie
TMS

1 jour, une partie du corps : les genoux

20/04/2021 - 4 minutes de lecture
De par sa fonction de soutien du poids du corps, le genou représente l’articulation la plus complexe du corps humain.

Comprendre le fonctionnement de vos genoux

 
De par sa fonction de soutien du poids du corps, le genou représente l’articulation la plus complexe du corps humain. Cette articulation se doit d’être stable tout en offrant une bonne mobilité. Le genou a en effet la grande particularité de bouger selon 3 axes de rotation :
 

  • la flexion-extension
  • l’adduction – abduction
  • la rotation interne-externe

 

 
 

Les troubles musculosquelettiques et les genoux

 
Les membres inférieurs ne sont pas épargnés par les TMS même si ces zones restent moins touchées par rapport aux membres supérieurs : ils représentent seulement 2% des maladies professionnelles liées aux TMS (DARES 2016).
 
Les genoux peuvent être touchés par deux principales pathologies:
 

  • L’hygroma
  • Les tendinites

 

 
 

Tendinites du genou

 
Les tendinites se traduisent par une inflammation des tendons et sont liées à des sollicitations excessives des tendons du genou :
 

  • Via la pratique d’une activité physique qui requiert des mouvements répétés et/ou brusques.
  • Dans le cadre professionnel, à travers des tâches qui requièrent une sollicitation excessive des genoux (type travail au sol), de la manutention de charges lourdes ou des postures prolongées dans des angles d’inconfort pour le genou (avec genou plié à plus de 90° par exemple).

 
D’autres causes peuvent être responsables de l’apparition de tendinites au genou :
 

  • Des défauts anatomiques (dissymétrie des membres inférieurs, valgus du genou, etc.).
  • Entrainement sportif excessif
  • Chaussures de sport inadaptées

 
Les symptômes les plus fréquents des tendinites du genou sont les suivants :
 

  • Gêne au niveau du genou
  • Douleurs accentuées lors de la réalisation de mouvement du genou
  • Raideur, davantage ressentie au réveil
  • Sensations de « craquements » lors de mouvements du genou

 
 

7 conseils pour prévenir l’apparition des TMS au niveau du genou ?

 
Voici quelques conseils à appliquer au quotidien pour éviter l’apparition de TMS au niveau des genoux :
 

  • Voici quelques conseils à appliquer au quotidien pour éviter l’apparition de TMS au niveau des genoux :
  • Evitez les mouvements brusques et répétitifs
  • Pensez à bien vous hydrater, soit un litre et demi d’eau par jour et davantage si vous pratiquez du sport, particulièrement avant et pendant un effort. Pour rappel le tendon est composé de 50 à 70 % d’eau.
  • Equipez-vous d’une paire de chaussures adaptées lors d’une activité physique ou lors de votre activité professionnelle.
  • Etirez-vous régulièrement pour détendre vos muscles et limiter les risques de blessures
  • Réalisez des exercices réguliers de renforcement musculaire pour renforcer les muscles rattachés au tendon
  • Si vous vous adonnez régulièrement au jardinage, pensez à alterner votre position et à changer votre genou d’appui
  • Lors d’une activité professionnelle ou personnelle obligeant à poser fréquemment ses genoux au sol, équipez-vous d’une protection du genou particulièrement si vous avez déjà ressenti des douleurs à ce niveau. En image, quelques exemple de protection du genou en mousse ou autres matériels de rembourrage.

 

 

Source INRS : exemples de protections en mousses ou autres rembourrages

 

Idée reçue !
 
Contrairement aux idées reçues, courir n’est pas dangereux pour les genoux et ne provoquent pas une usure prématurée. Des études américaines récentes[1] prouveraient même le contraire. Pratiquer la course à pieds de manière régulière jouerait un rôle protecteur et non destructeur. Cette activité n’augmenterait en aucun cas le risque de développer une arthrose du genou.

 

[1] PubMed – Is There an Association Between a History of Running and Symptomatic Knee Osteoarthritis? A Cross-Sectional Study From the Osteoarthritis Initiative. Février 2017.
 
PubMed – Running decreases knee intra-articular cytokine and cartilage oligomeric matrix concentrations: a pilot study. Décembre 2017.