Articulations
Corps humain
Maladie
TMS

1 jour, une partie du corps : les coudes

13/04/2021 - 3 minutes de lecture
Le coude est un élément essentiel dans l’articulation du bras. Il est situé entre l’humérus, le radius et le cubitus (os de l’avant-bras).

Comprendre le fonctionnement de vos coudes

 
Cette articulation complexe est formée de 3 unités articulaires distinctes :
 

  • Une articulation entre l’humérus et le cubitus, qui permet uniquement des mouvements de flexion et d’extension de l’avant-bras sur le bras
  • Une articulation entre l’humérus et le radius pour la flexion et l’extension mais aussi pour les mouvements dits de « marionnette » nommés prono-supination.
  • Une articulation entre le radius et le cubitus uniquement réservé à la prono-supination

 
L’articulation du coude contient deux groupes de tendons principaux : les épicondyliens et les épitrochléens. Les épicondyliens sont rattachés aux os du coude situés sur la face externe du coude. Les épitrochléens sont quant à eux, fixés aux os du coude situés sur la partie interne du coude.
 

 
 

Les troubles musculosquelettiques et les coudes

 
Vos coudes peuvent souffrir de tendinites, c’est à dire d’une inflammation chronique des tendons sur les faces externes (épicondylites) ou internes (épitrochléite) du coude. En somme, si vous ressentez des douleurs au niveau de la face externe de votre coude, il pourra s’agir d’une épicondylite et si votre douleur est localisée au niveau de la face interne du coude, alors une épitrochléite sera suspectée.
 
Les symptômes de ces 2 pathologies sont pratiquement identiques, seule la localisation diffère. La douleur sera accentuée lorsque la personne resserrera le poing et lorsqu’elle tentera de redresser le poignet. Cette douleur peut s’étendre vers l’avant-bras ou vers la partie supérieure du bras et ainsi, rendre l’ensemble du bras douloureux.
 
La douleur au coude se manifeste lorsque la personne :
 

  • Répète le geste qui a provoqué l’apparition de la pathologie
  • Déplie le bras
  • Saisit des objets bras tendu
  • Effectue un mouvement de rotation (par exemple : ouvrir une porte)

 
À un stade avancé, une faiblesse musculaire ainsi qu’une incapacité à saisir des objets peuvent survenir. Des dysthésies (fourmillements) sont parfois ressenties et peuvent survenir la nuit.
 
Deux causes principales peuvent être à l’origine de la survenue de ces tendinites :
 

  • Certaines activités sportives ou loisirs : telles que la pratique du tennis, responsable de 5 à 10% des épicondylites appelée « tennis elbow ». Le bricolage peut également être à l’origine d’épicondylite comme par exemple l’action répétée de visser/dévisser, mouvements de martelage, etc.
  • Les activités professionnelles peuvent aussi être à l’origine de la survenue d’une tendinite du coude notamment dans des professions impliquant certains gestes répétitifs et une forte sollicitation du bras :

 

    • La frappe sur un clavier informatique
    • La manipulation de la souris d’ordinateur
    • Les mouvements de serrage d’un manche avec ou sans travail de force
    • Des mouvements simultanés de rotation de l’avant-bras et de flexion du poignet.

 

Cette affection concerne chaque année 1 à 3% des adultes et représentent 80% des pathologies du coude.  (source : ameli)

 
Vous ressentez des douleurs au niveau du coude ? Pas de panique, vous pouvez tout à fait réduire ces douleurs par vous-même à travers quelques gestes simples :
 

  • Repérez les mouvements à l’origine de vos douleurs et si possible, stoppez les, mettez-vous au repos.
  • Appliquez une poche de glace sur la zone douloureuse
  • Prenez des antalgiques dits « non spécifiques » (exemple : paracétamol) en respectant la posologie (quantité et fréquence de prise recommandées sur la notice) et la durée entre chaque prise.

 
Cependant, si vos douleurs persistent plusieurs jours, n’hésitez surtout pas à consulter un médecin ! Ce dernier vous examinera et vous fera passer plusieurs tests pour vous donner ensuite un diagnostic précis.
 
 

6 conseils pour prévenir l’apparition des tendinites du coude

 
Le plus efficace pour empêcher l’apparition d’une tendinite reste évidemment la prévention. Voici quelques conseils à appliquer au quotidien aussi bien dans le domaine de la vie privée que professionnelle :
 

  • Effectuez des mouvements souples plutôt que saccadés
  • Privilégiez la position « coude fléchi » par rapport à la position « coude tendu »
  • Manutentionnez des charges lourdes de préférence en orientant votre paume de main vers le haut
  • Limitez le mouvement de serrage intensif (vissage avec force)
  • Alternez les tâches et réalisez des pauses régulièrement pour reposer vos articulations