Devenir Sapeur-pompier professionnel

Mode de sélection

Pour devenir sapeurs-pompiers professionnels (SPP) 1ère classe, il faut soit passer le concours externe soit le concours interne qui peut être présenté par les Sapeurs Pompiers Volontaires (SPV).

Conditions à respecter pour présenter le concours externe :

  •  être de nationalité française avoir entre 18 et 25 ans au 1er janvier de l'année du concours (prolongations possibles)
  • jouir de ses droits civiques être en règle au regard du code du Service National,
  •  satisfaire à des critères d'aptitude physique : le candidat doit avoir une taille supérieure ou égale à 1,60 m, et avoir un poids proportionnel à sa taille. Il est indispensable d'avoir une bonne condition physique, une bonne vue (vision égale ou supérieure à la cotation Y = 3) et d'être médicalement apte.
  • les mentions portées au bulletin n°2 du casier judiciaire doivent être compatibles avec les fonctions de sapeur-pompier
  •  être titulaire d'un des diplômes de niveau II: BEPC, Brevet des collèges, Diplôme National du Brevet ou de l'un des diplômes homologués au niveau V au moins (BEP, CAP, BAC.) ou être sapeur-pompier volontaire depuis au moins trois années et être titulaire de l'AFPS et du CFAPSE (les sportifs de haut niveau peuvent se présenter au concours sans condition de diplômes).

Les sportifs de haut niveau peuvent se présenter au concours sans condition de diplômes.

Conditions à respecter pour le concours interne :

  • être Sapeur-Pompier Volontaire
  • justifier de 3 ans de services effectif s au moins en cette qualité, ou en qualité de JSP, de volontaire civil de sécurité civile, de Sapeur-Pompier Auxiliaire, ou de militaire (BSPP, BMPM ou UIISC),
  • avoir acquis la FI de sapeur-pompier volontaire de 2ème classe ou une formation au moins équivalente.

Dates et formalités d'inscription des concours

Le candidat doit s’inscrire auprès du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) organisateur. Il doit renvoyer son dossier d’inscription avant la date fixée par celui-ci (cachet de la poste faisant foi).

Attention : tous les départements n'organisent pas chaque année un concours. Cependant, une date unique est fixée au niveau national.

Consultez les lieux et dates des concours de sapeurs-pompiers professionnels

Parmi les pièces à fournir au dossier d’inscription, il est demandé "un certificat médical établi par un médecin de sapeurs-pompiers" de non contre-indication à subir les épreuves des concours externe de SPP. Pour cela, les candidats au concours doivent choisir un des médecins reconnus médecin de sapeurs-pompiers volontaire (se renseigner au préalable).
Il ne s’agit pas d’un certificat d’aptitude aux fonctions de SP établi lors des visites médicales périodiques du SDIS. 

Les épreuves des concours de Sapeur-Pompier Professionnel

Pour le concours externe, les épreuves physiques comprend des épreuves écrites et physiques qui sont non notées mais éliminatoires. Ces dernières comprennent des épreuves de natation (50 m nage libre), d’endurance cardio-respiratoire, d’endurance musculaire, de souplesse, de vitesse et de coordination. Les candidats n’ont droit qu'à un seul essai par épreuve.

 Pour les épreuves écrites comprennent une dictée, un questionnaire portant sur un document audiovisuel ou des diapositives ou des photographies sur un sujet de portée générale. Il doit également résoudre deux problèmes mathématiques pour lesquels il faudra utiliser les unités de volume, de temps ou les opérations courantes (addition, fraction…).

Ensuite le candidat répond aux questions du jury afin d’évaluer sa culture générale, sa motivation et sa personnalité.

Pour le concours interne, les épreuves physiques sont identiques à celles du concours interne.

Pour les épreuves écrites, le candidat doit effectuer une dictée, répondre à des questions portant sur un document audiovisuel ou des diapositives ou des photographies sur un sujet de portée générale. Il doit également résoudre deux problèmes mathématiques pour lesquels il faudra utiliser les unités de volume, de temps ou les opérations courantes (addition, fraction…). Il devra également répondre à des questions sur les unités de valeur relatives à la formation des sapeurs-pompiers volontaire de 2ème classe, relatives aux trois domaines d’intervention (lutte contre l’incendie, de secours à personnes et de protection des biens et de l’environnement). Pour finir, le candidat aura un entretien avec le jury qui cherchera à évaluer sa culture générale et sa personnalité.

Intégration, formation et évolution du Sapeur-Pompier Professionnel

Les lauréats des concours sont inscrits sur une liste d'aptitude pour une durée de 2 ans. Il appartient à chaque candidat de rechercher un poste et de postuler auprès des services d'incendie et de secours. Une fois recruté, il reste stagiaire pendant un an et suit une formation. A l’issue de cette année, et s’il a démontré ses qualités pour exercer cette profession, le stagiaire est titularisé dans le grade de sapeur-pompier professionnel de seconde classe (agent territorial de catégorie C).

Le sapeur-pompier peut évoluer et monter en grade en devant caporal, sergent ou adjudant. Pour cela, il devra suivre une formation ou faire jouer son ancienneté. De plus, pour avoir le grade de lieutenant ou d’officier, il est nécessaire de passer un concours interne ou un examen professionnel.