1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Les vertus du rire

Les vertus du rire

Les vertus du rire
En quoi rire serait bénéfique pour notre santé ? Quelles sont ces nouvelles thérapies par le rire ? Intériale a mené l’enquête.

Qu’est-ce que le rire ?

Le rire est une émotion au même titre que la colère, la tristesse… C’est un réflexe vital, c’est-à-dire une réponse physique involontaire à une stimulation extérieure, au même titre qu’un éternuement.
Le rire est :

  • Avant tout inné. Un nouveau-né sourit dès les 1ers jours de vie.
  • Propre à chaque individu, il est sa signature vocale.
  • Inconscient mais se déclenche selon différentes situations. On rit dans des situations drôles, mais le rire peut également être nerveux, il peut se déclencher dans des moments où on s’y attend le moins où dans des moments où on aimerait ne pas rire.

Quels sont les bienfaits du rire sur la santé ?

  • Antidote au stress : le rire assure une bonne oxygénation du sang, favorise la circulation sanguine, et est un puissant relaxant musculaire. Grâce au rire, l’hypothalamus sécrète des endorphines, hormones aux propriétés antalgiques qui réduisent les excès d’adrénaline et de cortisol générés par le stress.
  • Réduction de l’anxiété, des états dépressifs, des insomnies : des personnes souffrant de migraines, d’anxiété, de troubles du sommeil ou de dépression et ayant suivi une thérapie par le rire, ont constaté une amélioration de leur état.
  • Renforcement du système immunitaire : des psycho-neuro-immunologistes ont démontré que des émotions négatives (colère, anxiété …) affaiblissent le système immunitaire du corps et par conséquence réduisent sa résistance aux infections. Le rire contribue à accroître le taux d’anticorps. Au terme d’une thérapie par le rire, il y aurait un accroissement d’anticorps dans les muqueuses du nez et des voies respiratoires. Ces anticorps sont reconnus pour avoir des capacités protectrices contre les virus, les bactéries et autres micro-organismes
  • Réduction de la douleur : en sécrétant de l’endorphine le rire agit sur le corps un peu comme de la morphine en augmentant le seuil de souffrance.
  • Réduction des tensions artérielles : le rire améliore la circulation du sang ainsi que l’oxygénation du cœur, ce qui permet de réduire les risques de caillots.
  • Augmentation de la confiance en soi : le fait de rire aide à positiver. S’accorder une pause détente en riant donne confiance en soi et aide à créer du lien avec son entourage.

Se soigner par le rire ?

Depuis quelques années, différentes thérapies axées sur les vertus du rire ont vu le jour. Parmi ces thérapies :

Qu’est-ce que « la rigologie » ?

Cette technique psychocorporelle a été créée en 2002 par Corinne Cosseron. Cette discipline vise l’harmonie du corps, des émotions et de l’esprit afin d’atteindre une joie de vivre profonde, authentique et durable.
La rigologie repose sur 15 composants :

  • Le yoga du rire
  • La conscience corporelle, le mouvement et les postures
  • La pratique de l’intelligence émotionnelle
  • Les différents types d’humour
  • La pleine conscience et l’intention
  • Les méditations : du rire, dynamiques et statiques
  • La relaxation et les visualisations
  • La sophrologie ludique
  • Les jeux psychocorporels
  • Le toucher ludique et les câlins rieurs
  • Le clown développement personnel
  • La psychologie positive ou l’étude scientifique du bonheur
  • Le développement des sentiments positifs, de la fraternité et de l’amour
  • Les arts : chant, danse, rythmes, cinéma, théâtre et arts plastiques
  • L’intelligence collective et le partage

Petit exercice de rigologie : mettez du rire dans votre vie

Pratiquez en groupe, entre amis ou en famille, ou même à deux. Une seule règle: enjoindre les autres de faire comme vous.
Mettez-vous à rire. Au début, le rire est simulé. Bref, faites semblant d’éclater de rire.
Très vite, les autres vont céder à l’irrésistible contagion du rire et s’esclaffer avec vous.
Laisser faire, laisser le fou rire vous envahir, vous secouer, s’exprimer sans contrainte.
Que constatez-vous ? Comment vous sentez-vous ?

Qu’est-ce que le yoga du rire ?

Le Yoga du rire résumé en 5 points

communiqués par l’Université du Dr Kataria, Laughter Yoga International
« 1. Le Yoga de rire est un concept unique où chacun peut rire sans raison, sans recours aux blagues et même sans avoir de sens de l’humour.
2. Le rire commence en groupe tel un exercice, en maintenant un contact visuel et en retrouvant l’insouciance des enfants: il se transforme rapidement en véritable rire et devient contagieux.
3. Cette technique s’appelle le Yoga du Rire parce qu’il s’appuie sur une combinaison de rires avec la respiration du yoga. Cela apporte plus d’oxygène au corps et au cerveau, permettant de se sentir plus énergique et en bonne santé.
4. Le concept du Yoga du rire est basé sur un fait scientifique : le corps ne fait pas la différence entre un rire simulé et un rire spontané. Dans le 2 cas, le pratiquant arrive aux mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques.
5. C’est un docteur en médecine, le Dr Madan Kataria, qui inventa le yoga du rire en 1995 en Inde et lança le premier club de rire dans un parc public à Mumbai avec une poignée de participants. Aujourd’hui, le phénomène est planétaire et on recense des milliers de clubs de Yoga du rire dans plus de 72 pays. »

Les bienfaits du yoga du rire

Afin d’obtenir les bienfaits du rire scientifiquement prouvés, nous avons besoin de rire 10 à 15 minutes en continu. Or, les rires quotidiens sont de trop courte durée pour apporter un quelconque bénéfice ou changement dans notre corps. Avec les exercices de yoga du rire, nous pouvons obtenir cette durée et la prolonger aussi longtemps que nous le voulons.
Un rire bénéfique doit être ample et provenir de notre intérieur, plus précisément du diaphragme. La séance de yoga du rire autorise ce type de rire : on y rit à volonté et chaleureusement sans aucune crainte de gêner, ni crainte du jugement de l’autre.
Nos rires dans la vie courante dépendent largement de facteurs extérieurs et aléatoires. Avec le yoga du rire, nous avons la garantie de rire quel que soient notre quotidien et la qualité de nos journées.

Petit exercice de yoga du rire : la méditation du sourire intérieur

Asseyez-vous au bord d’une chaise, les pieds bien à plat. Expirez profondément pour commencer, puis soufflez profondément.
Fermez les yeux, et pensez à quelque chose qui vous rend très heureux (un coucher de soleil, une mélodie, le sourire d’un enfant). Inspirez ce bonheur comme un parfum jusqu’à que votre poitrine s’ouvre et se dilate, et, à l’expiration, laissez ce bonheur se diffuser dans votre corps. Ajoutez un sourire sur votre visage pour amplifier la sensation de dilatation dans votre cœur. Votre visage est détendu, apaisé, cela vous connecte au meilleur de vous-même.

Qu’est-ce que la sophrologie ludique ?

La sophrologique ludique a été créée en 1985 par 2 sophrologues Claudia Sanchez et Ricardo Lopez.
C’est une pédagogie de la sophrologie sociale et du développement personnel. Elle est basée sur les mêmes principes que la sophrologie caycedienne, et la rend plus accessible, adaptable et applicable dans la vie de tous les jours.
La Sophrologie Ludique® utilise l’expérience du corps à travers le mouvement, la verticalité, l’enracinement, la posture, la marche, la présence, le lâcher prise, la relation, l’expression, la conscience, le plaisir, la créativité, la compréhension, le ludisme, le jeu, la clarté, la profondeur joyeuse, l’éveil, la vivance, le bonheur, la dynamique du groupe, la concentration, l’autonomie, la rencontre, le centre, le respect du cadre. Elle donne une grande importance au phénomène de rencontre avec les autres, et tire un grand avantage de la dynamique du groupe.

Petit exercice de sophrologie ludique : le samouraï

Debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, imaginez-vous vêtu d’une parure de samouraï, tenant dans ses mains un sabre.
Levez les bras sur votre droite, en imaginant tenir un sabre à 2 mains, redescendre les bras rapidement vers le sol en criant le son « ça ».
Faire la même chose côté gauche en criant le son « su »
Finir en levant les bras au-dessus de votre tête, et redescendre les bras entre vos jambes en criant le son « fi ».
Recommencer plusieurs fois.
Exercice très intéressant pour évacuer ses émotions. A pratiquer sans modération avec des enfants !

Retour