Les secrets d’une Lunch-Box équilibrée

25/12/2020 - 5 minutes de lecture
La Lunch-Box, également appelée gamelle, gagne du terrain et se généralise dans les habitudes de repas chez les Français. Pratique et nomade, elle permet de manger sur son lieu de travail. Mais comment bien la choisir ? Comment la composer afin de pouvoir profiter d’un déjeuner sain et équilibré sur son lieu de travail ? Que faut-il éviter ? Autant de questions auxquelles INTÉRIALE vous aide à répondre

Qu’est-ce qu’un déjeuner équilibré ?

 

Un repas équilibré se caractérise par « un peu de tout, sans excès ». C’est-à-dire tout ce dont le corps à besoin sans en abuser.

 

Ce qu’il doit y avoir dans votre lunch box pour qu’elle soit équilibrée :

 

Des protéines    Elles sont nécessaires à l’élaboration des muscles et à leur fonctionnement et entrent également dans de nombreuses fonctions du corps (immunitaires, digestives…).
On les retrouve notamment dans la viande, le poisson et les œufs. 
Des Légumes et des fruits    Ils apportent des fibres qui participent à la régulation de la digestion et du transit intestinal, et des vitamines et des minéraux indispensables au bon fonctionnement du corps. 

 

Des féculents Contrairement aux idées reçues, ils ne font pas grossir s’ils ne sont pas consommés en excès, ce sont les accompagnements qui sont susceptibles de faire grossir (fromages, sauces, beurre…). Les féculents apportent l’énergie nécessaire au corps, sous forme de glucides complexes, pour fonctionner et tenir jusqu’au prochain repas. Si possible privilégiez les féculents dits « complets » qui apportent plus de fibres.
Ils sont à inclure à chaque repas selon votre faim. 
Les produits laitiers Chaque repas est à accompagner d’un produit laitier. Ils apportent notamment du calcium, de la vitamine D. 

 

L’eau (plate ou gazeuse) L’eau est indispensable au bon fonctionnement du corps et au maintien d’une bonne hydratation.
Pour rappel, il est recommandé de boire environ 1.5L par jour, quantité à adapter selon votre effort et les conditions climatiques.

 

 

Pour en savoir plus sur les quantités à consommer, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’équilibre alimentaire et les portions.

 

 

Certains aliments sont cependant à éviter : 

  • Les sodas / jus de fruits : ils sont trop sucrés et leur consommation doit être exceptionnelle. Leur forte teneur en sucres fait qu’ils ne désaltèrent pas et donnent envie de boire toujours plus de boissons sucrées !
  • Les matières grasses en excès : bien que les matières grasses soient indispensables au bon fonctionnement du corps et plus particulièrement du système nerveux, il ne faut pas en abuser Limitez l’utilisation de fromage râpé, d’huile, le beurre et de crème dans vos préparations

 

 

Et les petits plaisirs ?

Pâtisseries et autres desserts copieux…  Ne les bannissez pas ! Ils aident à garder le moral ! Mais essayez de vous limiter à une fois par semaine. Au quotidien, préférez des desserts plus simples : yaourts, fromages blancs, salade de fruits…

 

 

Lunch-box, boite en plastique, bento…quel contenant choisir ?

Les repas étant de plus en plus consommés hors du foyer, différents types de récipients sont disponibles dans le commerce :

 

La boîte en plastique hermétique Elle est pratique et, légère mais est à utiliser uniquement si vous consommez des plats froids (risque de migration de matières plastiques dans votre repas lors du réchauffage au four à micro-ondes). Les boîtes en plastique peuvent également se détériorer avec le temps.

 

Le bento Il s’agit d’une variante de la boîte en plastique. Venu du Japon, le bento est compartimenté, permettant d’y glisser votre repas en entier (plat et dessert par exemple). Attention, la boîte étant en plastique, il est préférable d’éviter de l’utiliser pour réchauffer votre plat.

 

La boîte en verre hermétique Bien qu’un peu plus lourde que la boîte en plastique, elle est idéale pour emmener son repas, vous pouvez réchauffer votre plat sans danger et celle-ci est réutilisable à l’infini.

 

 

N’oubliez pas l’indispensable sac isotherme, qui permettra de conserver votre repas au frais si vous n’avez pas accès à un réfrigérateur sur votre lieu de travail, et évitera le développement de bactéries. N’hésitez pas à ajouter des accumulateurs de froid ou, à défaut, une petite bouteille d’eau congelée afin de maintenir le frais dans votre sac isotherme.

En parallèle, vous pouvez vous inscrire à l’un de nos programmes de santé gratuits en ligne pour rester en bonne santé et prévenir les maladies.