1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Journée Nationale du sommeil

Journée Nationale du sommeil

Journée Nationale du sommeil

Le 16 mars 2018 aura lieu la 18e Journée Nationale du Sommeil dont le thème est « Ouvre l’œil sur ton sommeil ». Cette journée sera l’occasion de mieux informer sur la qualité du sommeil, et comment améliorer son sommeil.

Des ateliers d’information et de sensibilisation vous seront proposés dans une cinquantaine de centres du sommeil (dans plus de 40 villes). Profitez de cette journée pour rencontrer des associations de patients et professionnels de santé.

Le chiffre :

36 % des adhérents Intériale estiment ne pas être satisfaits de leur sommeil.
(Baromètre santé et prévention 2016, Intériale – TNS Sofres)

Pourquoi le sommeil est-il si important ?

Le sommeil, tout comme l’alimentation et l’activité physique, est un facteur important pour être en bonne santé ! Il occupe un tiers de notre vie et peut être perturbé par certains facteurs : l’environnement de travail, le stress, l’anxiété, les rythmes de vie…

Le sommeil est caractérisé par un relâchement musculaire, un état pendant lequel il est difficile d’obtenir une réaction de l’individu et une activité cérébrale plus ou moins importante selon le stade de la nuit.

Le sommeil est essentiel pour :

  • La récupération intellectuelle et mentale : une dette de sommeil entraîne des troubles de la mémorisation, de l’apprentissage ou de la capacité d’analyse.
  • La récupération physique : les muscles sont peu sollicités, nos cellules peuvent se régénérer durant la période de sommeil, et le  corps peut reconstituer ses réserves d’énergie.

Savoir repérer la fatigue

Avant tout, sachez repérer les signes de fatigue : bâillements, paupières lourdes, raideur dans la nuque, micro-endormissements… Dès que ceux-ci sont ressentis, l’idéal est de pouvoir s’isoler dans un endroit calme (surtout pour la sieste) ou de pouvoir se coucher.

Quelques conseils pour bien dormir :

  • Couchez-vous et levez-vous, dans la mesure du possible, à des horaires réguliers.
  • Créez des conditions favorables de sommeil : pièce à 18°C, isolée et calme. Si la période de sommeil a lieu de jour, notamment pour les personnes travaillant en horaires décalés, veillez à maintenir les rideaux et volets fermés pour masquer un maximum de lumière.
  • Dormez sur une literie adaptée et si possible renouvelée tous les 10 ans.
  • Pratiquez de l’activité physique et si possible en évitant les 2 heures précédant votre endormissement.
  • Limitez votre consommation d’excitants (café, thé, soda, alcool…). Il est recommandé de ne pas consommer de thé ou de café dans les 2h précédant le coucher. Ils peuvent soit provoquer un endormissement tardif soit perturber votre sommeil.
  • Evitez les écrans dans votre chambre (tablette, téléphone, ordinateur, télévision…). La lumière bleue qu’ils diffusent maintient votre corps en éveil et perturbe donc l’endormissement et la qualité du sommeil. De même, préférez-vous endormir sans écouter la radio ou la musique.
  • allégez vos dîners : les dîners trop copieux donnent une sensation de lourdeur et ne favorisent pas une bonne digestion. Certains aliments peuvent vous aider à dormir par leur richesse en sucres lents : pâtes, soupes de légumes avec pommes de terre…

Bon à savoir – Quelle est la durée idéale de sommeil ?

La durée du sommeil varie d’un individu à l’autre. En moyenne, un adulte doit dormir 8h par jour, les « petits dormeurs » n’auront besoin que de 6h de sommeil quand les « grands dormeurs » auront besoin de 9 à 10h de sommeil pour se sentir en forme. Pour connaître vos besoins en sommeil, n’hésitez pas à noter vos horaires de lever et de coucher en période vacances. Cela vous permettra de connaître vos besoins en quantité de sommeil et de de mieux le gérer (adaptation de l’heure du coucher notamment) en période de travail.

En cas de perturbations sévères de votre sommeil, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui pourra vous orienter vers un Centre du Sommeil.

Les différentes phases du sommeil avec « Le train du sommeil »

Une nuit se compose de 4 à 6 trains (ou cycles de sommeil) dont la durée de chacun est de 90 minutes environ (sauf le premier cycle durant 3h). La loco­motive représente la phase d’endormissement puis suivent les voitures correspondantes aux différents stades de sommeil. A la suite du dernier wagon qui représente le sommeil paradoxal, soit on se réveille naturellement soit on prend un nouveau train !

Sources :
INSV : Institut National du Sommeil et de la Vigilance
Bien dormir, mieux vivre. Conseils aux adultes 
Liste des centres du sommeil 

Vous pourriez être intéressé(e) par ...
Retour
Nous contacter
Nous suivre