Le conseil d’administration d’INTÉRIALE à l’Assemblée nationale

Les membres du conseil d’administration d’INTÉRIALE ont été reçus le 23 octobre dernier à l’Assemblée nationale par la députée Annie Vidal pendant la discussion du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 pour évoquer l’aide aux aidants.

Situé dans le septième arrondissement de Paris sur le quai d’Orsay, le palais Bourbon, bâtiment qui abrite l’Assemblée nationale, a été construit entre 1722 et 1728. L’État est devenu définitivement propriétaire des lieux en 1827. C’est Annie Vidal, députée de la 2e circonscription de Seine-Maritime, qui a convié mercredi 23 octobre les administrateurs de la mutuelle INTÉRIALE. À cette occasion, ils ont été accompagnés d’un guide qui en a profité pour revenir sur le fonctionnement de l’institution.

Un lieu de vie et de travail

Lors de cet après-midi, le groupe a visité la Rotonde Alechinsky, la salle des Pas Perdus, la salle des Conférences, la Bibliothèque, le salon des Mariannes, sans oublier la célèbre salle des Séances où siègent les 577 députés. Les administrateurs ont alors eu l’opportunité d’assister à une partie de la séance sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020, en présence de la ministre de la Santé Agnès Buzyn et du ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

Récompensant le travail et protégeant les plus faibles, le PLFSS s’inscrit dans la transformation du système de protection sociale conformément aux engagements du président de la République. Ce PLFSS renforce également la prise en compte des nouveaux risques sociaux qui pèsent sur les Français. C’est le cas de la perte d’autonomie, avec notamment l’ouverture dès 2020 d’un congé indemnisé pour les proches aidants.

En juin dernier à Strasbourg, la députée Annie Vidal avait accepté de participer à une table ronde sur l’accompagnement du grand âge, organisée par INTÉRIALE dans le cadre de son assemblée générale. Si la France compte aujourd’hui plus de 2 millions de personnes de plus de 85 ans, elles seront environ 5 millions en 2050.