Semaine de la qualité de vie au travail : c’est parti !

La 16e semaine de la qualité de vie au travail se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’à ce vendredi 21 juin. Le thème de cette année : « Vous avez dit performance(s) ? ».

La notion de qualité de vie au travail (QVT) peut se concevoir comme un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué.

À l’origine de l’événement, le réseau Anact-Aract se compose de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) et d’un réseau de 16 associations régionales pour l’amélioration des conditions de travail (Aract). Il propose jusqu’au 21 juin une double programmation : des tables-rondes numériques accessibles à tous les internautes et des manifestations organisées en région comme des rencontres, présentations et débats.

Au-delà des seuls indicateurs financiers, sur quels critères une entreprise peut-elle évaluer ses performances ? Quelles modalités de dialogue social permettent de conjuguer amélioration des conditions de travail et efficacité des organisations ? Quel rôle du management pour susciter l’engagement individuel et collectif ? L’intelligence artificielle offre-t-elle de nouvelles opportunités pour améliorer la performance sociale de l’entreprise ?

Cette nouvelle semaine de la qualité de vie au travail (QVT) a pour objectif de s’interroger sur les contours de la performance au travail et partager les pratiques qui permettent de trouver les « bons équilibres » entre les différents leviers qui y contribuent.

L’ambition de la QVT consiste à donner à chacun dans l’entreprise la possibilité d’agir afin d’améliorer son travail et faire alors progresser la qualité de service, l’employabilité et la performance. Aménager un atelier pour gagner en efficacité et mieux répartir la charge de travail, tester dans le cadre d’un projet de transformation de nouvelles manières de coopérer, s’appuyer sur le numérique afin d’enrichir et redéployer les compétences, négocier de vrais accords de méthode, etc., c’est aussi ça la QVT !

Guide de bonnes pratiques

De son côté, la mutuelle INTÉRIALE a fait paraître un guide de bonnes pratiques en QVT des départements, en partenariat avec l’Assemblée des départements de France (ADF). Une enquête permettant de connaître les besoins et les initiatives en matière de QVT a été réalisée en juin 2017 auprès des départements de France. Cette étude a révélé que 83% des répondants estiment que la QVT est un axe prioritaire du plan d’actions des ressources humaines. De plus, 97% des répondants sont intéressés par la mise en place d’échanges de pratiques en faveur de la QVT entre les départements.

À partir de ces résultats, un groupe de travail a œuvré depuis avril 2018 à la création d’un guide évolutif et dématérialisé compilant une méthodologie globale, des outils pratiques et une cinquantaine de retours d’expériences de départements. Dans le document, l’ensemble des aspects de la QVT sont évoqués, l’objectif étant de ne pas se limiter aux risques psychosociaux mais de prendre en compte toutes les dimensions composant la QVT.
Citons la prévention des risques professionnels, la réalisation et le développement professionnel, l’égalité des chances et la conciliation vie privée/ vie professionnelle. Il y a également les relations sociales/ relations de travail, la qualité du travail pour l’usager et l’organisation et contenu du travail. À noter que le guide sera mis à jour régulièrement par un comité de suivi. Pour l’obtenir, il suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Plus d'infos sur la 16ème de la QVT : semaineqvt.anact.fr

Fin de vie : Que dit la loi Leonetti ? Article Précédent