1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Smartphone au Volant

Smartphone au Volant

Smartphone au Volant
Lire ou écrire un SMS  au volant multiplie le risque d’accident par 23 !
Le téléphone et plus particulièrement le smartphone au volant est un phénomène de plus en plus répandu : plus d’un tiers des détenteurs de smartphone déclarent lire leurs messages en conduisant, et ce phénomène est multiplié par deux chez les moins de 35 ans.

Cette pratique n’est pas sans risque : 15% des conducteurs se sont déjà faits « une grosse frayeur » en consultant leur smartphone tout en conduisant.
Ce sont 13 % des conducteurs qui admettent rédiger des messages au volant, et chez les moins de 35 ans, ils sont 32%.   Sachez qu’écrire un message en conduisant multiplie le risque d’accident par 23 ! Cela détourne l’attention du conducteur durant en moyenne 5 secondes.
Aux Etats-Unis, l’usage du smartphone est devenu la première cause de mortalité des jeunes sur la route devant l’alcool.
Plus récemment l’apparition de certaines applications (Pokemon Go), l’utilisation de réseaux sociaux… a engendré une augmentation de l’utilisation du smartphone au volant. C’est interdit et encore plus dangereux que la rédaction d’un SMS. , car l’utilisateur peut être à la recherche d’informations, d’actualités, ce qui mobilise d’autant plus son attention, et plus de manipulations que lire et répondre à un SMS..
Cette connexion permanente, grâce aux smartphones, est une sorte de dépendance. Certains spécialistes parlent de syndrome FOMO (pour Fear of Missing Out) : la peur de rater quelque chose, un besoin irrépressible d’être en relation avec les autres et d’être joignable avec les autres à tout moment. La nomophobie, peur excessive d’être séparé de son téléphone mobile, se rapproche également de ce phénomène.

risquesRisques et dangers

Le smartphone est le seul appareil qui cumule les quatre sources de distraction pouvant détourner l’attention du conducteur :

 

distraction-visuelle  La distraction visuelle : le conducteur quitte la route des yeux au profit d’une tâche sans rapport avec la conduite (SMS, mails…).

distraction-cognitive  La distraction cognitive : au lieu d’être concentré sur la conduite, d’analyser les conditions de circulation, le conducteur se concentre sur la conversation tenue au téléphone, ou sur ce qu’il peut lire sur l’écran de son smartphone.

distraction-auditive  La distraction auditive : le conducteur n’est plus attentif aux bruits extérieurs qui peuvent le prévenir d’un éventuel danger.

distraction physique  La distraction physique : manipuler son téléphone, que ce soit pour composer un numéro, décrocher, envoyer un message, fait que le conducteur ne tient plus son volant à 2 mains.

Utiliser son téléphone ou smartphone au volant a de multiples conséquences sur la conduite et la sécurité des automobilistes.  Aucune d’entre elles n’est à sous-estimer :

  • Augmentation du temps de réaction ( X 23 si l’utilisateur rédige un message) ;
  • Augmentation de la distance d’arrêt en cas de freinage (à cause de l’augmentation du temps de réaction) ;
  • Réduction de la distance de sécurité avec le véhicule qui le précède ;
  • Difficulté à maintenir le véhicule dans la voie de circulation ;
  • Difficulté à maintenir une vitesse adaptée ;
  • Réduction du champ de vision ;
  • Difficulté à s’insérer sans danger dans le flux de circulation ;
  • Provocation de stress, de tensions, voire de frustration ;
  • Moindre conscience de l’environnement.

justiceCe que dit la loi

  • Les conducteurs ont obligation de rester maîtres de leur véhicule ;
  • Conduire avec un téléphone à la main est interdit et sanctionné d’une amende forfaitaire de 135€ et d’un retrait de 3 points du permis de conduire ;
  • Le simple fait de consulter ou manipuler son téléphone est également interdit et passible des mêmes sanctions.
  • Tout appareil allumé doté d’un écran, placé dans le champ de vision du conducteur et «  ne constituant pas une aide à la conduite » est sanctionné d’une contravention de 5ème classe d’un montant pouvant aller jusqu’à 1500 € et d’un retrait de 3 points du permis de conduire.
  • Les seuls kits mains-libres tolérés sont ceux qui sont intégrés au véhicule ou au casque pour les motards. Les autres kits mains libres : oreillettes (Bluetooth ou non), casques audio, … sont interdits.

smartphone_volant

 

Pour ne pas être tenté d’utiliser votre téléphone ou smartphone au volant et faire ainsi la route en toute sécurité, quelques solutions simples peuvent être appliquées. A chacun de choisir celle qui lui convient :

  • Éteignez votre smartphone, c’est le moyen le plus sûr pour résister à la tentation.
  • Mettez-le hors de portée, en le plaçant dans un endroit où vous ne pourrez pas l’atteindre en conduisant.
  • Faites-le taire, en activant le mode silencieux pendant toute la durée de votre trajet.
  • Confiez-le à un passager.
  • Prévenez vos contacts avant de prendre la route si vous attendez des appels, en leur envoyant un SMS par exemple, que vous ne serez pas joignable.
  • Prévoyez des pauses, cela vous permet de vous détendre, et de consulter votre téléphone en toute sécurité.
Vous pourriez être intéressé(e) par ...
Retour
Nous contacter
Nous suivre