1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Protéger la peau des enfants

Protéger la peau des enfants

Protéger la peau des enfants

Les enfants ayant eu des coups de soleil de manière récurrent lors de leur enfance, sont plus susceptibles de développer un cancer de la peau que ceux qui n’ont eu pas ou que très peu de coups de soleil.

Retrouvez les conseils pour préserver la peau de vos enfants :

Optez pour une protection adaptée

Crème solaire et vêtements sont les meilleurs moyens de se protéger des méfaits d’une trop longue/forte exposition au soleil. Il est conseillé de prendre une crème avec un indice de protection (SPF) important, 50 correspondant au plus haut indice de protection en France et celui recommandé pour les enfants.
Pour choisir votre crème solaire veillez à ce qu’elle protège des UVa et des UVb qui sont les 2 types de rayonnements nocifs pour votre peau du soleil.

Pour une meilleure protection, préférez des vêtements à manches, de préférence de couleur sombre

Ils protègent mieux des UV que les vêtements de couleurs claires, si possible certifiés SPF 50. Les vêtements constituent la meilleure protection contre le soleil pour vos enfants et vous même. N’oubliez pas de prévoir également un chapeau ou de quoi couvrir la tête de vos enfants : gare à l’insolation.

Restez protégés par tous temps

Même lorsqu’il y a des nuages, les UV parviennent jusqu’à la peau de vos enfants, alors pensez à les protéger même par temps nuageux.

Renouvelez régulièrement la crème solaire

Il est important de remettre de la crème solaire toutes les 2 heures. Après une baignade ou une forte sudation, il est recommandé de se sécher et de réappliquer de la crème solaire rapidement.

Heures déconseillées

Il est déconseillé de s’exposer au soleil entre 12h et 16h : c’est le moment où les rayons du soleil sont les plus intenses et dangereux. Préférez vous exposer entre 10h et 12h ou après 16h.

Pas de solution miracle

Il n’existe pas de solution miracle pour bronzer, évitez les huiles et graisses, ou autres procédés n’offrant aucune protection solaire. Certains compléments alimentaires (riches en carotènes) promettent également un bronzage parfait, ils ne dispensent pas l’application d’une protection solaire suffisante (indice 50).

Attention à la baignade

L’eau ne vous protège pas des UV, il est donc conseillé d’utiliser une crème solaire « résistante » à l’eau, mais cette résistance est très limitée et il est quand même nécessaire de réappliquer de la crème solaire de façon très régulière particulièrement après la baignade.

Pas de cabine UV pour les enfants

L’utilisation de cabines UV est interdite pour les enfants et adolescents. Leur peau étant plus sensible et plus fine que celle des adultes et à proscrire également pour les adultes : le risque de cancer de la peau est fortement augmenté !

Une protection été comme hiver

Il serait faux de penser que les coups de soleil sont réservés à l’été. Lors de vacances à la montagne l’hiver, il est également très important de se protéger. Et malgré le froid, les rayons du soleil demeurent très agressifs pour votre peau. La nocivité des rayons est d’autant plus importante que la neige produit un effet de miroir et les renvoie vers vous (c’est la réverbération). Vous devez donc penser à vous protéger avec une crème solaire avec un fort indice de protection (50 dans l’idéal). Et n’oubliez pas les lunettes de soleil (index de protection 3 ou 4, spécifiques aux activités de montagne ou de mer).

N’oubliez pas de transmettre tous ces bons gestes à vos enfants. Préserver leur peau, c’est conserver leur santé et réduire leur risque de cancer de la peau à l’avenir…

Que faire en cas de coup de soleil ?

Le premier réflexe est d’éviter le soleil afin d’empêcher de rebrûler la zone déjà atteinte par un coup de soleil.

Il faut distinguer 3 types de coup de soleil :

  • Premier degré : une rougeur apparaît au niveau du coup de soleil, la brûlure est superficielle
  • Second degré superficiel : des cloques apparaissent, entourées d’une zone rouge
  • Decond degré profond : les cloques sont entourées d’une zone blanche, et la sensation de douleur est faible, dû à une brûlure des systèmes nerveux.

Dans les cas de brûlure au second degré, il est recommandé de consulter un professionnel de santé (médecin, pharmacien).

  • Un coup de soleil chez l’enfant ne doit jamais être pris à la légère : préférez consulter un médecin au moindre doute ou lorsque la surface brûlée est importante.
  • Refroidissez la zone brûlée : avec une douche tiède, un bain tiède, cela permettra également de rincer la brûlure (enlever le chlore, le sable ou encore le sel)
  • Appliquez un après soleil, ou une crème très hydratante, sur le coup de soleil, si besoin utiliser un désinfectant (en cas de cloques)
  • Si le coup de soleil ne diminue pas après 1 ou deux jours, consultez un médecin.

 

Sources : dermato-info.fr ; Société Française de Dermatologie.

Retour
Nous contacter
Nous suivre