1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Pendant le confinement, comment gérer son anxiété?

Pendant le confinement, comment gérer son anxiété?

Pendant le confinement, comment gérer son anxiété?

Depuis le 17 mars 2020, la population résidant en France comme dans la plupart des pays du monde est en confinement. Principale cause : le virus Covid-19. Ce virus, qui s’est d’abord développé en Chine (premiers cas confirmés le 19 novembre), se voit diffusé dans le monde entier. Le 11 mars 2020, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs qualifié la situation mondiale du Covid-19 de pandémie. A ce jour, plus de 3 milliards de personnes sont confinées, soit la moitié de la population mondiale. Cette situation peut-être difficile à vivre, car elle est source de stress et d’angoisse surtout chez les personnes les plus vulnérables. Quelles sont les risques de ce confinement ? Comment gérer son anxiété et celle de nos proches ?

Etat des lieux sur les personnes les plus sujettes à la détresse psychologique : l’exemple chinois.

Etant les premiers confrontés à ce virus, l’expérience chinoise nous apporte des éléments pour mieux appréhender notre confinement et déterminer les personnes à risque.

Une enquête chinoise a permis de recueillir plus de 52 000 témoignages dans près de 36 provinces, grâce notamment à des questionnaires en ligne qui abordent des thèmes[1] tels que :

  • la fréquence de l’anxiété,
  • la dépression,
  • les comportements d’évitement,
  • les symptômes physiques au cours de la dernière semaine

Les résultats des données recueillis sont les suivants :

Ainsi, une attention toute particulière sera recommandée pour les groupes vulnérables tels que les jeunes entre 18 et 30 ans, les personnes âgées ou encore les travailleurs étrangers. De plus, il est fort probable que cette situation engendre à posteriori des problèmes mentaux (TOC, troubles alimentaires, anxiété) surtout chez les personnes en situation d’isolement.

Quelles sont les principales inquiétudes répertoriées ?

Différents sentiments et émotions mettent notre santé mentale à rude épreuve pendant ce confinement[2] :

  • La peur et l’anxiété par rapport à sa propre santé, à celle des autres, et à l’approvisionnement en produits alimentaires de première nécessité.
  • L’inquiétude et l’incapacité à s’occuper des personnes de notre entourage
  • L’incertitude face à l’avenir
  • La colère si l’on est exposé à la maladie en raison de la négligence des autres
  • La solitude d’être coupé du monde
  • L’ennui et la frustration dans la vie quotidienne

Toutes ces émotions et sentiments peuvent être à l’origine de l’apparition de troubles mentaux ou accentuer ceux déjà installés :

  • La dépression et les troubles anxieux
  • Les syndromes d’un état post traumatique, flashbacks des évènements traumatiques, cauchemars…
  • Les comportements à risque (boulimie, anorexie, addiction aux jeux…) et les consommations de produits psychoactifs (alcool, tabac, drogues, médicaments…)

Les solutions pour éviter le stress au quotidien

1) Eviter de regarder trop d’informations sur le COVID-19
Regarder les informations sur le sujet serait, selon un rapport de l’OMS, une source de stress. Ainsi, l’organisation recommande de :

  • Limiter le temps consacré à la consommation de contenus qui vous rendent anxieux, voire de déterminer un créneau fixe consacré à l’information
  • Se concentrer sur des sources fiables pour éviter la désinformation
  • Orienter sa recherche vers des informations pour agir afin de se protéger soi-même et ses proches
  • Se concentrer sur les informations positives mais trop faiblement mises en avant : nombre de patients guéris, avancée des recherches, élans de solidarité se mettant en place

2) Garder une vie sociale
Restez en contact, éloignement physique ne veux pas dire distanciation de liens. Vous pouvez utiliser les moyens actuels de communication :

  • Téléphone, E-mails, SMS, Skype, WhatsApp, Facetime…
  • Les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter…
  • Les réseaux de solidarités (site de volontariat, forum internet,…)

3) Se Tourner vers les lieux ressources
Vous pouvez prendre rendez-vous auprès de votre médecin généraliste. Par ailleurs, certains professionnels de santé proposent aujourd’hui la visio-consultation.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site doctolib. Ce site vous indiquera les médecins inscrits proposant ce service https://www.doctolib.fr/

Pour des consultations d’ordre psychologique, la plateforme doctopsy vous permettra de prendre rendez-vous avec un psychiatre ou un addictologue. https://doctopsy.com/home

Si vous avez des symptômes au Covid-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires), vous pouvez consulter le numéro vert 0 800 130 000. Si les symptômes persistent ou deviennent plus sévères, appelez votre médecin généraliste ou le 15 mais ne vous rendez pas de vous-même aux urgences pour ne pas contaminer d’autres personnes.

4) Quelques conseils pour se détendre

Détendez votre corps !
Relaxez-vous, étirez-vous, soufflez… Votre corps subit aussi les conséquences de ce confinement.
De nombreuses méthodes existent, vous pouvez suivre des vidéos gratuitement sur la plateforme « YouTube », notamment des cours de yoga, de cohérence cardiaque, de sophrologie, de méditation, de sport…

Vous pouvez également vous rapprocher des professionnels de l’activité que vous souhaitez pratiquer. Certains d’entre eux, proposent des programmes accessibles de chez vous.

Ecoutez des podcasts pour adoucir l’ouïe
Un podcast est un contenu numérique à écouter. Plusieurs plateformes vous offrent un large choix d’émissions, de fictions, de documentaires, d’interviews, de concerts…Tous les thèmes sont abordés, vous n’avez plus qu’à choisir : récits d’aventures en antarctique, coach de développement personnel, histoires de vie intime, émissions de radio… vous y trouverez votre bonheur !

Des podcasts sont en libre accès via l’application Google podcast que vous pouvez télécharger sur Play Store ou directement accessibles sur le navigateur de votre ordinateur via le lien suivant : https://podcasts.google.com/

Et si c’était l’occasion d’essayer de nouvelles activités
Le confinement, c’est également l’occasion des tester de nouvelles activités : recettes de cuisine, bricolages, travaux manuels ! A vous de trouver celles qui vous correspondent le mieux.

5) Adoptez une bonne hygiène de vie
Il est important de garder de bonnes habitudes et de prendre soin de soi :

  • S’alimenter de façon saine et équilibrée, en essayant de manger à horaires réguliers pour éviter les grignotages
  • Faire de l’exercice physique (à son niveau pour ne pas se blesser)
  • Adopter un sommeil régulier et récupérateur
  • Sortir prendre l’air quelques instants (sur votre balcon ou dans votre jardin)
  • Trouvez un rythme pour les activités stressantes : faites quelque chose qui vous plaît après avoir accompli une tâche difficile. Vous l’aurez bien mérité !

Sources:

[1] https://theconversation.com/covid-19-point-par-point-des-recommandations-dexperts-pour-reduire-les-effets-psychologiques-negatifs-lies-au-confinement-133811

[2]]Substance Abuse and Mental Health Services Administration

 

 

 

 

Retour
Nous contacter
Nous suivre