1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. L’urticaire : décryptage & conseils

L’urticaire : décryptage & conseils

L’urticaire : décryptage & conseils
Qu’est-ce que l’urticaire ?
L’urticaire est une maladie de la peau se caractérisant par des démangeaisons régulières, des sensations de brûlures et l’apparition de papules (il s’agit de plaques de couleur rouge ou rose identiques à des piqûres d’orties). Elle compte parmi les causes d’inflammation cutanée les plus répandues et est l’une des plus fréquentes affections dermatologiques.
Malgré son incidence, cette éruption cutanée est malheureusement encore sous-estimée et mal connue. Et pourtant, 15 à 20% d’individus font au moins une crise d’urticaire au cours de leur vie, motivant 2 à 3% de consultations d’allergologie et de dermatologie. À titre d’information, il est important de préciser que l’urticaire est plus un symptôme qu’une maladie à proprement parler. En effet, ses causes sont nombreuses et peuvent être associées à d’autres maladies.

Comment se manifeste une crise d’urticaire ?

Les crises de cette « maladie de peau » se traduisent par l’apparition de :
• Prurits : il s’agit de démangeaisons très intenses ;
• Plaques ou papules en relief : elles sont de couleur rouge ou rosée, et ressemblent à des piqûres d’orties. Elles apparaissent généralement sur le tronc, les jambes ou les bras, et leur taille varie de 5 millimètres à 10 centimètres ;
• Un œdème (angiœdème) ou une tuméfaction : il apparaît dans certains cas et touche le plus souvent le visage et les membres.

De manière générale, la durée des lésions d’urticaire est comprise entre 20 minutes et 3h de temps (lesdites lésions disparaissent généralement sans laisser la moindre cicatrice). D’autres lésions peuvent toutefois survenir spontanément et faire persister la crise. Dans ce cas, les affections suivantes seront associées :
• Les douleurs articulaires :
• Les troubles digestifs ;
• Les douleurs abdominales ;
• Une fièvre modérée.

Quels sont les différents types d’urticaire ?

L’urticaire aiguë

On parle d’urticaire aiguë lorsque les symptômes (œdèmes, papules, …) perdurent moins de 6 semaines. Les mécanismes n’étant pas bien connus, les facteurs listés ci-dessous sont susceptibles de déclencher la crise ou l’aggraver :
• Une exposition à la chaleur (ou au soleil) ;
• Une exposition au froid ;
• Le contact avec certains animaux, végétaux ou produits (cosmétiques, latex, …) ;
• Les aliments riches en histamine (tomates, harengs fumés, conserves de poisson, fromages, crustacés, noix, ananas, bananes, fraises, …) ;
• Certains médicaments ;
• Les exercices physiques intenses ;
• Un stress émotif ;
• La friction ou la pression de la peau ;
• Les infections concomitantes.

L’urticaire chronique

Lors d’une crise d’urticaire chronique, les symptômes (œdèmes, papules, …) perdurent plus de 6 semaines. Bien qu’aucun facteur causal ne soit retrouvé dans 70% des situations, la crise peut également être causée par l’un des éléments mentionnés ci-dessus.

Quelles sont les mesures de prévention de l’urticaire ?

Dans la majeure partie des cas, il n’est pas possible de prévenir une crise d’urticaire. Certains facteurs étant susceptibles de l’aggraver ou de la déclencher, il est nécessaire de les déterminer et de les limiter au maximum. Voici quelques causes généralement à l’origine de l’urticaire :
• Les aliments histamino-libérateurs ;
• Les facteurs physiques tels que la chaleur, la fraîcheur etc.
• Des médicaments tels que la codéine, les AINS, etc.

Pour identifier les éléments déclencheurs, une astuce consiste à noter la liste des médicaments ou des aliments consommés dans la journée précédant l’éruption, ainsi que l’heure et la date des crises.
Pour les personnes à risque ou celles souffrant d’un problème de peau, il leur est conseillé de se rapprocher d’un médecin. Ce dernier leur prescrira une trousse de soins contenant de l’épinéphrine (adrénaline) ou des antihistaminiques. L’efficacité de ces médicaments est optimale pour éliminer rapidement les œdèmes, raison pour laquelle il faut toujours les conserver sur soi en tout temps.

Comment soigner l’urticaire ?

L’urticaire aiguë

Même si cette crise disparaît généralement toute seule après quelques heures, faites toujours preuve de précaution. Pour cela, rendez-vous dans une pharmacie et achetez un médicament antihistaminique.
Si la crise s’accompagne d’un œdème au visage, il est conseillé d’administrer des corticoïdes pendant quelques jours. En cas d’atteinte du palais ou de la langue, ou d’œdème de Quincke, les traitements tels que les corticoïdes, l’adrénaline par voie intraveineuse, le spray d’adrénaline, … peuvent être urgemment prodigués dans un hôpital.

L’urticaire chronique

Le traitement de ce type d’urticaire est le plus souvent basé sur la prise d’antihistaminiques tels que la desloratadine, la lévocétirizine, la fexofenadine, la cétirizine, … Ces médicaments sont prescrits pour une période variant de 2 semaines à 6 mois, selon l’importance des lésions.
Dans le cas où le traitement par antihistaminiques s’avère inefficace, les médecins proposent des options comme la recherche d’une maladie systémique ou d’une allergie, l’ajout d’une substance de type anti-leucotriène, etc.

Vous pourriez être intéressé(e) par ...
Retour
Nous contacter
Nous suivre