1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Sécurité des jouets : quelques conseils avant d’acheter

Sécurité des jouets : quelques conseils avant d’acheter

Sécurité des jouets : quelques conseils avant d’acheter
En bois, en plastique, en tissu… Noël est par excellence la période des jouets. Mais au-delà de la dimension ludique des jouets, il est important que ceux-ci respectent certains critères de sécurité et de non-toxicité car ils s’adressent à des enfants. En effet, leur corps en plein développement est très sensible et le risque de se blesser ou de s’étouffer est très important s’ils ne sont pas surveillés.

La sécurité des jouets avant tout

Une pièce du jouet qui se détache alors que l’enfant le porte à la bouche peut vite tourner à la catastrophe… C’est pourquoi les jouets doivent respecter des règles de solidité et des consignes de fabrication très strictes. Il est important que les jouets présentent le marquage « CE » qui atteste de la conformité du jouet à la réglementation Européenne. Il faut aussi respecter les conditions d’utilisations, comme par exemple : «  le produit ne convient pas pour un enfant de X mois ».

La norme NF un gage de confiance

Si la norme CE permet d’assurer un respect de la réglementation Européenne et est obligatoire, la norme NF correspondant à une certification plus stricte même si elle n’est pas obligatoire pour les industriels. Elle impose des contrôles qualités par des laboratoires indépendants. Il s’agit donc d’une véritable démarche qualité de la part de l’industriel et non pas une obligation légale.

Attention également à la provenance du produit, des produits non-conformes qui sont dangereux et peuvent se retrouver en vente (notamment sur Internet ou par des vendeurs de rue…).

Les produits vendus dans les circuits habituels (grandes surfaces, magasins spécialisés) sont normalement conformes et respectent ces règles.

Il faut tout de même faire attention aux jouets « traditionnels » (jouets en bois ou artisanaux) qui ne respectent pas forcément ces critères du fait de la méconnaissance des règles par leur fabricant. Vous devez faire particulièrement attention au :

  • Risque de suffocation, d’étouffement ou d’ingestion :
    – les petits éléments constituant un jeu (pions d’un jeu de société…)
    – les petits éléments détachables constitutifs d’un jouet (petits cubes ou petites pièces)
    – la solidité d’une peluche ou d’une poupée en tissu et l’accessibilité au rembourrage.
  • Risque d’occlusion intestinale en cas d’ingestion :
    – si de petits aimants composent un jeu/jouet, ils risquent d’être ingérés et peuvent entraîner de graves lésions ou occlusions intestinales
  • Risque de lésions auditives : si les jouets ont un niveau sonore trop important (instruments de musique…)
  • Risque de brûlures : si les piles sont facilement accessibles pour les jouets électriques ou si l’installation électrique n’est pas conforme.
  • Risque d’étranglement :
    – si un jouet présente une corde trop longue (jouets à tirer avec une corde : petits trains, chenilles ou autres…)
  • Risque d’exposition à des substances dangereuses : des composants toxiques peuvent être présents dans la peinture, dans le traitement du bois, du plastique, des tissus…

illustration-jouet-bois

Jouets plastiques riment-ils avec toxiques ?

Cette question est récurrente chez les parents car dans l’industrie du plastique de nombreuses substances chimiques peuvent être utilisées.
L’Agence Nationale de Santé (ANSES) a mené une étude sur les différents produits chimiques présents dans les jouets. Cette enquête a été réalisée sur plus de 3 ans et a porté sur les principales substances chimiques des plastiques. Les résultats de l’enquête ont été publiés en octobre 2016. Ces résultats sont rassurants et montrent que la plupart des substances utilisées dans l’industrie du plastique pour jouets ne constituent pas de risques pour l’enfant qui en ingurgiterait (succion, mâchouille).

Il existe cependant un doute pour une substance : le DOI. Bien que retrouvé dans les jouets, il n’a pas fait l’objet d’études de toxicité. Les recommandations aux industriels de l’ANSES sont d’appliquer le principe de précaution et de retirer cette substance de leurs plastiques tant qu’elle n’aura pas fait preuve de non toxicité.

Le conseil d’acheter des jouets de marque, dans des enseignes spécialisées ou en grande surface reste valable :
les grands industriels ne veulent pas avoir de scandale sanitaire avec leurs jouets. Et si des substances toxiques venaient à être trouvées, ils préfèreront faire un rappel de produits. Tandis que les filières parallèles (Importations sur Internet, vendeurs de rue….) peuvent vous vendre des jouets non conformes, sans aucune garantie de non toxicité.


Avec tous ces conseils, vous savez désormais comment faire plaisir en toute sécurité !

Sources : ANSES : rapport Aout 2016 (Jouets et équipements en matière plastique destinés aux enfants de moins de trois ans) / communication
UFC Que choisir
Ministère de l’économie/ DGCCRF : Dossier sécurité des jouets

 

Vous pourriez être intéressé(e) par ...
Retour
Nous contacter
Nous suivre
239