1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Mieux comprendre les troubles du sommeil

Mieux comprendre les troubles du sommeil

Mieux comprendre les troubles du sommeil
Le manque de sommeil ou un mauvais sommeil peut avoir des conséquences négatives sur la santé : somnolence durant la journée, augmentation des accidents, irritabilité, prise de poids, risque de développement de certaines maladies (troubles cardio-vasculaires, diabète, maux de tête…).Quels facteurs agissent sur le sommeil ?

• Avec l’âge, le sommeil devient plus léger, plus sensible aux bruits environnant, à la chaleur ou au froid. Les éveils dans la nuit sont plus fréquents et vous pouvez avoir besoin de faire une sieste dans la journée. Votre cycle de sommeil peut se décaler plus tôt dans la journée (endormissement plus tôt et, pour les courts dormeurs, l’éveil peut arriver vers 4h ou 5h du matin).

• Certaines maladies ou certains médicaments peuvent occasionner un mauvais sommeil ou des somnolences durant la journée.

• La lumière du jour et l’activité physique aident à réguler le rythme de sommeil. En maintenant une activité physique quotidienne et en vous exposant à la lumière du jour (de préférence le matin), vous luttez contre les troubles du sommeil.

Quels sont les troubles du sommeil les plus fréquents ?

L’insomnie

Elle se caractérise par des difficultés à s’endormir, des sensations de sommeil de mauvaise qualité et non réparateur. Vous pouvez avoir des réveils nocturnes fréquents et des difficultés à vous rendormir. Vous risquez alors de manquer de sommeil et de ressentir une somnolence.

Les ronflements

Ils sont souvent une gêne pour votre sommeil (réveil au milieu de la nuit…) et/ou celui de votre conjoint. Certains peuvent être particulièrement bruyant (jusqu’à 100 décibels, c’est-à-dire le niveau sonore d’un marteau piqueur). Si vous êtes enrhumé, nettoyez-vous le nez matin et soir avec du sérum physiologique. Si vos ronflements sont quotidiens, vous pouvez apprendre à dormir sur le côté (si vos ronflements n’arrivent que sur le dos) et éviter l’alcool le soir, les tranquillisants ou les somnifères … Votre médecin peut vous prescrire une gouttière à placer dans la bouche qui évitera les ronflements.

L’apnée du sommeil

Consultez votre médecin si vos ronflements sont accompagnés :

  • d’arrêts respiratoires durant votre sommeil
  • d’une somnolence dans la journée, de troubles de la mémoire, de maux de tête au réveil
  • du besoin d’uriner plus de deux fois par nuit
  • d’une hypertension artérielle résistante aux traitements ou de troubles cardiaques

Seuls des tests effectués dans un centre spécialisé permettent de confirmer le diagnostic de l’apnée du sommeil.

Le sommeil agité ou le syndrome des jambes sans repos

Certains mouvements pendant la nuit peuvent troubler votre sommeil et/ou celui de votre conjoint. Le syndrome des « jambes sans repos » se caractérise par des sensations pénibles (fourmillements, chaleur, picotements…) dans les jambes qui vous obligent à bouger régulièrement voire, à vous lever et marcher. Il est possible de soigner ces symptômes grâce à un traitement adapté prescrit par votre médecin.

La journée nationale du sommeil

La 16ème journée nationale du sommeil a eu lieu le 18 mars 2016, sur le thème « sommeil et nouvelles technologies ». A cette occasion, une cinquantaine de centres du sommeil ou de structures spécialisées ont ouvert leurs portes dans plus de 40 villes de France, avec la participation d’associations de patients et de professionnels de santé, pour informer et sensibiliser le public. Plus d’infos sur Le site de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance

Retour
Nous contacter
Nous suivre