1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Comment réagir face à une crise d’épilepsie ?

Comment réagir face à une crise d’épilepsie ?

Comment réagir face à une crise d’épilepsie ?

L’épilepsie est une maladie chronique caractérisée par des crises épileptiques. Elles sont provoquées par une activité électrique anormale du cerveau. Contrairement aux idées reçues, il existe de nombreuses maladies épileptiques dont la gravité varie. En raison des ressources économiques et des conditions sociales, 3 épileptiques sur 4 ne sont pas soignés.

A l’occasion de la Journée internationale de l’épilepsie, INTÉRIALE a décidé de vous en dire un peu plus sur cette maladie qui touche plus de 600 000 personnes en France [1].

 

Qu’est-ce que l’épilepsie ? [2]

La maladie se caractérise par:

  • La survenue d’au moins une crise d’épilepsie (la personne convulse)
  • La prédisposition cérébrale à générer des crises d’épilepsie (lésion au cerveau favorisant la survenue des crises)
  • Des troubles associés à la maladie dans certains cas (dépression, anxiété, altération des capacités de concentration, mémorisation, difficultés scolaires …)

Il existe deux types de crises d’épilepsie, les crises généralisées et les crises partielles :

Crises généralisées : les deux hémisphères cérébraux sont touchés de façon simultanée. La plus spectaculaire est la crise tonico-clonique qui s’apparente à une convulsion des 4 membres, parfois accompagnée par des cris, un blocage respiratoire, des émissions d’urine et de selles…

Crises partielles : naissance dans une zone localisée du cerveau où l’activité électrique intense cible une fonction du cortex cérébral : troubles de la vision, de l’audition, du langage, de la motricité…

 

Lors d’une crise, il est donc nécessaire de décrire les symptômes le plus précisément possible aux professionnels de santé, car le diagnostic et le traitement seront différents selon les symptômes.

 

Que faire si vous assistez à la crise d’épilepsie d’une personne? [4] 

Les consignes :

– Notez l’heure précise

– Dégagez l’espace autour de la personne et attendez que la victime arrête de convulser

– Assurez la liberté des voies aériennes puis appréciez sa respiration (en se penchant vers la victime, votre oreille au-dessus de sa bouche)

  • Si elle respire

Placez la victime en position latérale de sécurité (PLS). En la mettant sur le côté, vous contribuez à maintenir la liberté des voies aériennes car elle empêche la chute de la langue en arrière et limite l’encombrement, en permettant aux liquides de s’écouler à l’extérieur de la bouche maintenue ouverte.

– Faites alerter ou alertez les secours (SAMU 15 ou Pompiers 18)

– Surveillez la victime en attendant l’arrivée des secours

 

  • Si elle ne respire pas :

-Faites alerter ou alertez les secours (SAMU 15 ou Pompiers 18)

– Pratiquez le massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours et utiliser un défibrillateur si vous en avez un à proximité

Attention : Ne mettez à aucun moment un objet ou vos doigts dans la bouche da la victime.

 

Sources:

[1] Inserm: https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/epilepsie

[2] Épilepsie France:  http://www.epilepsie-france.com/lepilepsie/maladie/definition-des-crises/localisation-des-crises.html

[3] Améli: https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/epilepsie

[4] référentiel premier secours en équipe d niveau 1 page 113-114; http://secourisme34.fr/referentiels_en_telechargement.html

Retour
Nous contacter
Nous suivre