1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Audition : pensez à protéger vos oreilles

Audition : pensez à protéger vos oreilles

Audition : pensez à protéger vos oreilles
La Journée Nationale de l’Audition se déroule le 14 mars. Cette journée est l’occasion de sensibiliser le grand public aux troubles de l’audition, mais également à la prévention en matière de protection de votre audition et de vos oreilles.

Les oreilles, un outil indispensable pour retranscrire le son extérieur jusqu’au cerveau

L’audition est un processus complexe, elle permet à votre cerveau de capter les sons extérieurs.
Les bruits et les sons correspondent à des vibrations de l’air. L’oreille perçoit ces vibrations et les transforme en courant électrique vers votre cerveau qui les transcrit comme des sons tels que vous les percevez.
Bien entendre les sons est très important pour la vie en générale et en société. Un sentiment d’isolement est souvent ressenti par les personnes atteintes de troubles de l’audition.

Le saviez-vous ?
Dans l’espace il n’y a pas d’air, c’est pourquoi il n’y a aucun bruit ou son !

Infographie représentant une oreille et les bruits qui lui sont nocifs

Quels sont les différents troubles de l’audition ?

La surdité

Elle se caractérise par une difficulté à entendre les sons. Elle peut être plus ou moins importante :

La malentendance

  • Déficience auditive légère : perte de la perception des bruits faibles et de certaines sonorités.
  • Déficience auditive moyenne : perte importante de l’audition, obligation de monter le volume pour bien entendre et besoin de faire parler fort ses interlocuteurs.

La surdité à proprement dite

  • Surdité moyenne (déficience auditive sévère) : obligation d’utiliser un appareillage spécifique pour entendre, nécessité de lire sur les lèvres pour comprendre ses interlocuteurs.
  • Surdité sévère : perte quasi-totale à totale de l’audition.

Les acouphènes

Ils correspondent à un sifflement dans les oreilles que l’on peut ressentir après une exposition trop longue à un bruit trop fort (suite à un concert, une écoute prolongée trop forte de musique à l’aide d’écouteurs par exemple) ou en cas de stress important. Ces sifflements peuvent être temporaires, mais les acouphènes peuvent devenir permanents et handicaper de façon très importante les personnes atteintes. Si les sifflements durent il est important de consulter son médecin généraliste pour qu’il puisse établir s’il faut être orienté vers un médecin ORL (Oto-Rhino-laryngologiste : le spécialiste des oreilles, du nez et de la voix).

L’hyperacousie

L’hyperacousie peut avoir comme origine un traumatisme crânien, une opération chirurgicale ou encore une exposition à des bruits très puissants (concerts, explosions).
L’hyperacousie est un phénomène caractérisé par une perception des sons et bruits de manière très amplifiée : ainsi le claquement d’une porte peut être perçu comme l’explosion d’un gros pétard.
Cette pathologie se traduit en plus de la gêne auditive par des douleurs intenses lors de l’exposition à des bruits et sons d’intensités modérés à intenses. Ce sont des douleurs ressenties au niveau des oreilles, pouvant s’étendre jusqu’au cou.
Tous ces troubles de l’audition peuvent être très handicapants dans la vie sociale et professionnelle.

La prévention des troubles de l’audition

Pour éviter ou limiter la survenue des troubles de l’audition, vous devez faire attention à vos oreilles et aux expositions sonores auxquelles elles sont soumises :

  • lorsque vous utilisez des écouteurs, ne les utilisez jamais à pleine puissance. Pensez également à faire des pauses d’au moins 10 minutes toutes les 45 minutes d’écoute continue. Ne dépassez pas la moitié du volume maximum.
  • pour les communications téléphoniques, préférez vous isoler dans un endroit calme, cela vous évitera de trop augmenter le volume de votre téléphone.
    Pensez également à faire des pauses régulières si vous passez de longs coups de fil.
  • lorsque vous vous rendez à un concert ou en boîte de nuit, des bouchons d’oreilles peuvent protéger votre audition. Pensez à vous tenir à distance des enceintes qui peuvent délivrer un volume sonore trop important.
  • attention si vous jouez d’un instrument de musique, en fonction de sa puissance sonore, il peut être utile de protéger vos oreilles avec des bouchons d’oreilles spécifiques (batteries, flûtes ou encore trompettes…).

Les conseils prévention spécifiques aux Smartphones :

  • retardez le plus possible l’acquisition du premier téléphone chez les enfants : plus les jeunes possèdent un téléphone tôt, plus le risque d’usage abusif augmente.
  • limitez le plus possible l’utilisation du téléphone, plus particulièrement au moment du coucher. Les jeunes sont de plus en plus nombreux à s’endormir avec de la musique dans les oreilles, ce qui peut selon le volume d’écoute, entraîner des troubles de l’audition ou des douleurs à l’oreille.
  • Évitez l’usage prolongé d’un casque audio : utiliser un casque audio est de plus en plus courant pour écouter de la musique. L’utilisation du casque incite à augmenter le son. Il est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de limiter l’écoute avec un casque audio à une heure par jour.

Réduisez le volume et la durée de sollicitation de vos oreilles, plus le niveau sonore est élevé plus la durée d’exposition au bruit doit être courte.

Vous pouvez tester votre audition gratuitement et en 3 minutes grâce au test sonore HEIN (Pensez à vous équiper d’un casque).

 

LES PLUS INTERIALE
Intériale vous donne accès au réseau des 750 audioprothésistes du réseau Santéclair qui vous font bénéficier :
  • de tarifs négociés : -35% par rapport aux prix moyens du marché et -10% de remise sur les produits d’entretien et les accessoires
  • de services privilégiés tels que la période d’essai de 2 semaines, le suivi d’appareillage, la garantie panne gratuite et les facilités de paiement.

Votre prise en charge Intériale
Selon votre niveau de couverture, Intériale peut :

  • pour les moins de 20 ans, compléter le remboursement de l’Assurance maladie et prendre en charge toute ou partie des dépassements d’honoraires ;
  • pour les 20 ans et plus, compléter le remboursement de l’Assurance maladie jusqu’à 1000€/appareil.
  • participer à hauteur de 50€/an à l’achat d’un amplificateur d’écoute comme premier équipement.

Exemple de remboursement

René a besoin d’un appareil bilatéral (pour les 2 oreilles). Quel sera son reste à charge ?

Intériale Confort
Ticket Modérateur + forfait 580,18 € par prothèse
Hors réseau de soins Dans le réseau de soins
Appareil bilatéral 3 064 € 1980 €
Remboursement Sécurité sociale 239,65 € 239,65 €
Remboursement Intériale 1 160,35 € 1 160,35 €
RESTE À CHARGE 1664 € 580 €

Soit une économie de 1 084 € sur son reste à charge

Pour plus d’informations, reportez-vous à vos garanties ou
 renseignez-vous auprès de votre conseiller Intériale

Sources : journée nationale de l’audition

Retour