1. Prévention - Mutuelle Intériale
  2. Tous les Articles
  3. Allaitement ou lait infantile ?

Allaitement ou lait infantile ?

Allaitement ou lait infantile ?
Vous attendez un enfant et vous n’avez pas encore choisi entre lait maternel ou lait infantile industriel ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque mode d’alimentation ?
Durant votre grossesse, le bébé en devenir est nourri grâce au cordon. A la naissance, le nouveau-né ne reçoit plus ces apports, il est donc important de les remplacer par une alimentation à base de lait (maternel ou industriel).

Les recommandations de l’OMS sont d’allaiter, mais de nombreuses femmes préfèrent choisir le lait infantile pour l’alimentation de leur enfant. Voici quelques informations pour vous aider à faire votre choix.

Le lait maternel – le choix de l’allaitement

Si vous avez la possibilité d’allaiter, le lait maternel semble être le plus adapté à votre enfant. Le lait maternel de par sa composition, hydrate mieux votre enfant : il n’est pas forcément nécessaire d’ajouter de l’eau minérale pour nourrisson sous une autre forme (sauf forte chaleur, fièvre, diarrhée, vomissements…).

  • Le lait maternel est naturellement riche en acides gras essentiels de la famille des Omega-3 et Omega-6 qui sont essentiels au bon développement du nouveau-né (du cerveau notamment).
  • Le lait maternel contribue également au développement des défenses naturelles car il est riche en lysozymes et immunoglobulines de type A (IgA), de type G (IgG) et de type M (IgM). Les lysozymes et les immunoglobulines sont des protéines permettant de se défendre face aux bactéries, virus et autres infections.
  • Il présente également comme avantage d’être composé en oligosaccharides qui favorisent le bon développement de la flore microbienne intestinale (probiotique). (> Plus d’informations)
  • Le lait maternel a également l’avantage d’être adapté en permanence aux besoins de votre enfant : au cours de la croissance de l’enfant, le lait évolue également pour répondre à ses besoins.
  • Au niveau des sels minéraux et vitamines : le calcium présent dans le lait maternel est très bien assimilé car il est associé à du phosphore. Le lait maternel est riche en vitamines E et PP qui sont d’excellents antioxydants.

 

illustration-allaitement-obesite

  • De plus l’allaitement au sein est un moment privilégié entre la mère et son enfant : cela créé une certaine relation. Il est possible de donner son lait maternel au bébé grâce à des biberons en utilisant un tire-lait par exemple. Cela permet par exemple au papa de nourrir le nourrisson même en votre absence.
  • Autres avantages : L’allaitement permet à la femme de perdre plus facilement le poids pris lors de la grossesse.
  • L’allaitement peut selon la durée réduire le risque de certains cancers : du sein (12 mois d’allaitement, pour une réduction du risque de 30%) ; des ovaires (6 mois d’allaitement pour une réduction de 25% du risque de cancer)
  • L’allaitement est économique et pratique : pas besoin de préparer un biberon, le lait maternel est stérile et à bonne température.

Principaux inconvénients de l’allaitement maternel : le lait maternel est pauvre en vitamine K (pour la coagulation du sang) et D (pour une bonne construction osseuse) et la quantité en vitamine C est tout juste suffisante (en cas de mère fumeuse, celle-ci est insuffisante). C’est pourquoi un apport supplémentaire en vitamines K et D est indispensable en cas d’allaitement.

aliments-diabeteL’allaitement au sein nécessite si possible d’être dans un endroit calme.
Pour un allaitement de bonne qualité, la mère doit suivre une alimentation équilibrée et respectant les mêmes contraintes que lors de la grossesse (notamment au niveau du cru, de l’alcool …).

Principales contre-indications : si la mère suit un traitement médicamenteux qui pourrait entraîner le passage de certaines molécules non désirées dans le lait maternel. En cas de doute, demandez à votre médecin.
Si la mère est atteinte d’une maladie ayant un risque de passer par le lait maternel (SIDA, hépatite…). N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre médecin.

Les laits infantiles industriels

illustration-allaitement-biberonIl existe différents types de laits industriels adaptés en fonction de l’âge de votre enfant, de sa maturité digestive, et d’éventuelles allergies.
Les laits infantiles industriels sont préparés de façon saine et répondent parfaitement aux besoins nutritionnels de votre enfant.
Ils se présentent sous forme de poudre à réhydrater ou de bouteilles de lait prêtes à l’emploi selon l’âge du nourrisson.
Il est conseillé de proposer en plus du lait infantile industriel de l’eau à divers moments de la journée afin d’hydrater votre enfant de façon optimale.

Avantages des laits industriels : Ils sont facile à préparer, sont supplémentés la plupart du temps en vitamines D et K qui sont en déficit dans le lait maternel. Ils contiennent les éléments essentiels au développement du nourrisson.

Inconvénients : coûteux, nécessite une préparation dans des conditions d’hygiènes plus strictes (biberon stérile, eau minérale adaptée au nourrisson…). Il faut prévoir des quantités suffisantes en cas de sorties hors de votre domicile.

Et pour les laits végétaux et animaux ?

Il est très déconseillé de donner du lait de vache aux nouveaux nés, celui-ci est inadapté à leur alimentation et favorise leur déshydratation.
Les autres laits d’animaux sont également déconseillés (lait de chèvre, de jument, de brebis…). Les laits végétaux (soja, amande) sont également déconseillés car n’apportent pas les mêmes éléments et il y a donc un vrai risque de carence.

Sources : OMS, FAO, mangerbouger.fr

Retour
Nous contacter
Nous suivre