CONGE POUR ACCIDENT DE SERVICE OU MALADIE PROFESSIONNELLE POUR LES SAPEURS POMPIERS

CONGE POUR ACCIDENT DE SERVICE OU MALADIE PROFESSIONNELLE POUR LES SAPEURS POMPIERS

 Ce congé est reconnu lorsque la maladie :

  • résulte d'un accident imputable au service. 3 critères pour caractériser l'accident de service :
  • – le lieu de l'accident doit être le lieu de travail
    – l'heure de l'accident doit se situer pendant les heures de travail
    – l'activité exercée au moment de l'accident doit avoir un lien avec l'exercice des fonctions

  • résulte d'un accident de trajet : il est pris en charge si l'accident survient sur le trajet le plus direct entre le domicile et le lieu de travail ou vice-versa (sauf si faute lourde de l'agent, pour exemple : alcoolémie)
  • ou si elle provient de l'une des causes exceptionnelles prévues à l'article L. 27 du code des pensions civiles et militaires de retraite, infirmité résultant de blessures ou de maladies contractées ou aggravées :
  • – soit en service, 
    – soit en accomplissant un acte de dévouement dans un intérêt public, 
    – soit en exposant ses jours pour sauver la vie d'une ou plusieurs personnes

  • est professionnelle, c'est à dire si elle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, ou si elle résulte des conditions dans lesquelles il exerce son activité professionnelle

Pas de limite dans le temps (jusqu'à guérison, consolidation ou mise en retraite pour invalidité)

Sapeurs-pompiers professionnels et PATS :

  • 100% du traitement jusqu'à la reprise du service ou sa mise à la retraite (traitement indiciaire + indemnité de résidence + supplément familial de traitement + NBI + prime de feu)
  • Remboursement des honoraires médicaux et des frais liés à la maladie ou l'accident (100% du ticket modérateur)
Intériale Mutuelle est l’expert de la protection sociale des agents de la Fonction Publique Territoriale.

Votre mutuelle fonction publique, c’est :

  • une connaissance parfaite de vos attentes et des risques liés à votre métier
  • des garanties en santé et en prévoyance spécifiquement adaptées à votre situation personnelle et professionnelle
  • de nombreux services pour vous faciliter la vie au quotidien.
Régime complémentaire Intériale Mutuelle

Des formules santé Intériale complètent les remboursements.

En cas de décès, versement d'un capital compris de 50%, 75%, 100% ou 125% de votre TIB + NBI annuels (selon le niveau choisi)

remboursement arret accident service

  • L'agent doit souscrire une déclaration dans les 24h en joignant un certificat médical d'accident du travail délivré par un médecin. La déclaration doit être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception si elle n'est pas faite à l'employeur ou à son préposé sur le lieu de l'accident. (selon les Règlements intérieurs)
  • L'agent doit demander le bénéfice de ce congé à l'autorité dont il relève en alléguant l'imputabilité au service et en transmettant un certificat médical initial
  • L'employeur doit ensuite établir un rapport hiérarchique (enquête administrative) à transmettre à la Commission de réforme
  • Le médecin du travail ou le médecin de prévention remet aussi un rapport pour demande d'avis sur l'imputabilité du service à la Commission de réforme

A l'issue de ce congé, l'agent peut :

  • reprendre ses fonctions
  • être placé en congé maladie après une période de congé pour accident de service :
  • – s'il présente une affection non-imputable au service autre que les séquelles de l'accident en cause
    – s'il n'est pas déjà inapte à l'exercice de ses fonctions du fait des séquelles de l'accident

  • être mis à la retraite pour invalidité si l'inaptitude définitive et absolue de l'agent est démontrée (licenciement pour les stagiaires) 

Avancement et retraite : Le temps passé en congé maladie, à plein ou demi-traitement, est pris en compte pour l'avancement et pour la détermination du droit à la retraite et donne lieu à cotisations.