Saut au contenu

Nos métiers

Une diversité de métiers au service de nos adhérents

Pour servir au mieux nos adhérents, nous avons de nombreux talents !

Découvrez quelques-uns de nos principaux métiers présentés par nos collaborateurs.

Killian, conseiller adhérent

Après des débuts professionnels dans le secteur mutualiste en tant que Gestionnaire Polyvalent, Killian a rejoint Intériale il y a un an en tant que Conseiller Adhérent au sein de l’agence de Melun. Un métier proche des adhérents.

 

En quoi consiste ton métier ?

Ma mission principale est d’accueillir tous les adhérents qui entrent dans l’agence, qu’ils soient de la Fonction Publique d’Etat, Territoriale, du Ministère de la Justice, de la population étudiante ou bénéficiaires de l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS)… Je réponds à leurs besoins qui peuvent aller du suivi de réclamations jusqu’à la vente additionnelle. Je dois être capable d’adapter mon discours en fonction de leur profil et de leurs attentes pour faire en sorte que le client ressorte satisfait des services d’Intériale. Je m’assure également que l’agence soit bien tenue avec notamment de la documentation commerciale à jour.

 

Qu’est-ce qui te plait dans ton métier ?

Le contact avec les adhérents ! J’apprécie la relation de proximité que je crée avec eux et je suis content quand je les vois sortir de l’agence avec le sourire et une bonne image d’Intériale. C’est un métier humain en lien avec la santé qui demande d’être empathique et à l’écoute. Le mélange des deux fonctions à la fois administrative et commerciale est aussi ce qui rend le poste attractif. Cela fait beaucoup de choses à retenir mais on touche à tout. Chaque adhérent est unique et aucune journée ne se ressemble !

Nicolas, conseiller mutualiste

Arrivé en 1989, Nicolas a occupé plusieurs postes avant de faire évoluer sa carrière vers le métier de conseiller mutualiste en 2010. Un métier de terrain qui demande le goût du contact humain.

 

En quoi consiste ton métier ?

Ma mission est double, je suis chargé sur mon secteur de recruter de nouveaux adhérents et de fidéliser nos adhérents actuels. Nos prospects et adhérents sont les policiers, agents des préfectures, agents territoriaux, personnel des mairies mais aussi les pompiers. Depuis l’année dernière et les référencements remportés, nous nous adressons aussi aux enseignants, aux professions judiciaires et pénitentiaires, sans oublier le personnel du ministère des Armées. Pour mener à bien ma mission, je vais à leur rencontre sur leur lieu de travail où j’organise des permanences. Cela me permet de promouvoir notre offre mais aussi de passer du temps à conseiller, écouter et orienter nos adhérents qui en ont besoin.

 

Qu’est-ce qui te plait dans ton métier ?

Avant toute chose, ce que je préfère est le contact avec les adhérents. Créer et entretenir une relation de confiance demande d’être à l’écoute, optimiste et conviviale. C’est un investissement au quotidien mais lorsque la confiance est établie, c’est très agréable. En dehors de l’aspect relationnel, j’apprécie ne pas travailler tous les jours au même endroit. Je vois des lieux et des gens différents chaque jour, c’est très diversifié.

Sabrina, gestionnaire Prévoyance

Après plus d’une année passée sur la plateforme téléphonique en tant que conseillère mutualiste, Sabrina a rejoint en 2013 la Direction du service aux adhérents en tant que gestionnaire prévoyance. Un métier qui fait appel à ses compétences relationnelles.

 

En quoi consiste ton métier ?

Je m’occupe des dossiers relatifs aux demandes de capital décès, d’allocation dépendance et des pécules retraite. Avant de procéder au versement, je suis chargée d’analyser les dossiers reçus. Je reçois les demandes dans la GED et s’il manque un document, je contacte l’adhérent par courrier ou par téléphone. Je privilégie un maximum le contact téléphonique surtout lorsque le document manquant peut être envoyé par mail. Le dossier est traité plus rapidement et l’adhérent est pleinement satisfait.
 

 

Qu’est-ce qui te plait dans ton métier ?

J’apprécie la relation avec les adhérents et la diversité des tâches que je suis amenée à effectuer (j’ai contribué aux recettes et aux formations de Wynsure). Mon rôle va au-delà de la simple constitution des dossiers. En effet, quand je contacte les adhérents par téléphone, je me sens vraiment utile. Dans certaines situations, comme le décès ou les demandes d’allocation dépendance, je conseille la personne en difficulté, l’écoute et la rassure le cas échéant. C’est un métier qui demande de l’empathie.

L’aventure vous tente ? Consultez nos offres ou envoyez-nous une candidature spontanée.
Nous contacter
Nous suivre