Les causes de la perte d'autonomie

 

 

 

Les causes de la fragilité

Les causes de la fragilité sont complexes et multiples. Elles reposent sur des facteurs génétiques, biologiques, physiques, psychologiques, sociaux et environnementaux.

Il est important de déterminer quelles sont les causes potentielles de cette fragilité.

 

Le domaine social et culturel :

Il s’agit de prendre en compte le mode et les conditions de vie : la personne âgée est-elle isolée ? Quel est l’aménagement de son domicile ? A-t-elle des aides à domicile ? Participe-t-elle à des activités culturelles ou sociales ?...

 

La prise de médicaments :

Les prescriptions de médicaments inappropriées sont fréquentes pour cette population et sont à l’origine de problèmes médicamenteux indésirables parfois graves. De plus, la tolérance de la personne âgée et l’impact de sa maladie sur son état de fragilité est très variable d’une personne à l’autre.

 

L’alimentation :

La dénutrition, l’apport nutritionnel insuffisant est une des causes majeures de fragilité. Elle est fréquente chez les personnes âgées, en particulier après une hospitalisation.

 

La parole et la mémoire :

Une évaluation du langage, de la mémoire, du raisonnement doit être menée en cas de troubles de la parole, de perte de la mémoire... On sollicitera la personne âgée mais aussi son entourage.

 

L’état physique :

En cas de douleurs et de diminution de la force musculaire, un programme d’activité physique adapté, peut permettre d’améliorer les performances de la personne âgée sur le plan fonctionnel mais également sur d’autres domaines (alimentation, moral…).

 

La dépression :

La dépression peut être difficile à évaluer chez une personne âgée. Pourtant, l’état psychologique est étroitement lié à tous les domaines de fragilité. Si la personne âgée semble dépressive, il est recommandé de consulter un médecin.

 

La vue et l’audition :

Les troubles auditifs ou de la vue peuvent contribuer également à l’état de fragilité de la personne âgée. Avec un repli sur soi (donc une moindre activité physique et moins d’échanges avec les autres), ils peuvent être à l’origine de chutes.

 

Enfin, d’autres facteurs accentuant la fragilité peuvent être recherchés comme l’incontinence urinaire, une hospitalisation récente, les troubles du sommeil ou encore l’anxiété.

 

 

Le principe de la fragilité Article précédent
Repérer la fragilité pour prévenier la dépendance Article suivant

Devis et adhésion 100% en ligne

  • 1
  • Devis en ligne

    Gratuit, immédiat et sans engagement

  • 2
  • Adhésion en ligne

    Simple et rapide !

offre-prevoyance
à partir
de
6,45
/mois
(1)

“Mon salaire est maintenu à 100% en cas d’incapacité de travail, je suis serein”

 

(1) Cotisation mensuelle TTC 2018 (pour un policier national de moins de 31 ans et percevant un TIB + ISSP mensuel de 1843,59€) due au titre de la garantie maintien de salaire en cas d'ITT. Adhésion obligatoire aux garanties frais de santé, décès-PTIA, au renfort décès et à la dépendance.