Les causes de la perte d'autonomie

 

 

 

La maladie d'AlzheimerLa maladie d'Alzheimer

En France, la maladie d’Alzheimer touche directement ou indirectement 3 millions de personnes. 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Cette maladie est l’une des principales causes de dépendance des personnes âgées.

Qu’est ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative, c'est-à-dire qu’elle entraîne la disparition de certains neurones. Les personnes touchées perdent peu à peu la mémoire, le langage et le raisonnement.

Les malades d’Alzheimer perdent progressivement leur autonomie. La maladie apparaît généralement après 65 ans mais peut se déclarer plus tôt. Elle n’est pas considérée comme une conséquence normale du vieillissement et elle évolue différemment selon les personnes.

Les médecins ont mis en évidence des facteurs de risque favorisant l’apparition de la maladie :

L’âge : plus la personne est âgée, plus le risque d’être atteint augmente.
Le sexe : le risque est plus important chez les femmes de plus de 80 ans.
Les maladies : le diabète, le cholestérol, et l’hypertension artérielle augmentent le risque de développer la maladie.
Le tabac : les fumeurs ont plus de risques d’être touchés.
Les antécédents familiaux : certaines formes, très rares, (moins d’1% de l’ensemble de personnes malades) sont génétiques.

 

Quels sont les signes qui doivent vous alerter ?

Perte de mémoire : Au début, la personne atteinte peut oublier des évènements récents sur sa vie personnelle et/ou professionnelle (mémoire immédiate) mais elle se rappelle parfaitement de souvenirs plus anciens.
 
Difficultés à accomplir des tâches quotidiennes : Le personne atteinte a des difficultés à réaliser des activités simples, familières, telles que préparer un repas, faires les courses ou le ménage.
 
Problèmes de langage : La personne atteinte a des difficultés à retrouver certains mots simples et habituels et/ou peut utiliser d’autres mots, totalement différents, à la place.
 
Désorientation spatiale et/ou temporelle : La personne perd peu à peu le sens de l’orientation y compris dans des lieux familiers et peut avoir des problèmes pour se repérer dans le temps (confond les saisons, les moments de la journée…).
 
Perte d’objets : La personne place des objets dans des endroits insolites et ne les retrouve plus. (exemple : les clés dans le frigidaire)
 
Altération du jugement : La personne a du mal à évaluer certaines situations (par exemple : elle peut sortir en hiver sans manteau ni écharpe).
 
Modification du comportement : La personne peut avoir des changements d’humeur fréquents, souffrir de dépression ou manifester une anxiété, une irritabilité ou une agitation inhabituelle.
 
Perte de motivation : La personne n’a plus de motivation pour rien y compris pour des activités qui la passionnaient auparavant.
 
Changement de personnalité : La personne change de personnalité : jalousie, exubérance…

Que faire si l’un de vos proches présente des signes de perte d’autonomie ?

  1. Parlez avec votre proche : afin d’éviter l’isolement, essayez de le faire parler de ses difficultés et d’avoir une vision plus complète de la situation.
     
  2. Conseillez-lui d’aller voir son médecin traitant : accompagnez-le s’il en ressent le besoin ou s’il a besoin d’une aide pour se déplacer.
     
  3. Demandez au médecin traitant un rendez-vous en consultation gérontologique : le médecin évaluera la perte d’autonomie et, si besoin, vous conseillera sur l’accompagnement à mettre en place pour votre proche (aide à domicile, canne, aménagement du logement, accueil en structure de jour)

Quelles sont les structures d’accompagnement et de répit qui existe autours de vous ?

Plusieurs types de structures accueillent les malades d’Alzheimer avec des durées et des conditions différentes. Ces organismes peuvent aussi proposer des ateliers pour améliorer la qualité de vie des patients. Les structures d’accompagnement et de répit :
 

Accueil de jour : La durée d’accueil peut aller d’une demi-journée à plusieurs jours par semaine. Des activités sont organisées pour permettre aux personnes malades de maintenir des liens sociaux et pour mobiliser les capacités préservées (atelier mémoire, gymnastique douce…).
 
Accueil de nuit : Ce mode d’hébergement à temps partiel peut s’effectuer en maison de retraite et dans des services spécialisés en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)…
 
Hébergement temporaire : Ce service est proposé par des EHPAD et en logement foyer pour des personnes ayant besoin de se reposer à la suite d’une hospitalisation, des personnes dépendantes ne pouvant pas rester chez elles (travaux, absence des aidants…) ou pour les préparer à intégrer une maison de retraite.
 
Les plateformes de répit : Adossé à un accueil de jour, ce dispositif offre des gammes de solutions diversifiées pour les aidants de personnes malades d’Alzheimer et pour le couple aidant-aidé (répit à domicile, stimulation sensorielle…). 
 
L’entrée en établissement : Lorsque la maladie atteint un stade avancé, il peut être nécessaire de faire entrer la personne malade dans un établissement spécialisé (maison de retraite ou EHPAD avec des pôles réservés aux résidents atteints par la maladie d’Alzheimer). N’attendez pas d’être dans une situation d’urgence pour faire les démarches et choisir un établissement.

Les associations de soutien aux aidants

De nombreuses associations ont été créées pour soutenir les aidants de personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Elles permettent aux familles de trouver des informations, d’échanger, de se soutenir, de se rendre des services…

 

Pour plus d’information, consultez les sites suivants :

Site de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (www.cnsa.fr)
Site de l’association Française des aidants (http://www.aidants.fr/)
Site de l’association France Alzheimer et maladies apparentées (http://www.francealzheimer.org/)

 

La maladie de Parkinson Article suivant

Devis et adhésion 100% en ligne

  • 1
  • Devis en ligne

    Gratuit, immédiat et sans engagement

  • 2
  • Adhésion en ligne

    Simple et rapide !