Mon proche et moi

 

 

 

Aider un proche en perte d'autonomie

Plus de 8 millions de Français soutiennent, au quotidien, un proche fragilisé par la maladie, le handicap ou le grand âge. Ce rôle d'aidant n’est pas simple car il n’est pas facile de voir décliner une personne aimée.

Parfois des tensions s’installent. La personne aidée change et il est nécessaire, pour l’aidant, d’accepter cette situation pour s’adapter à ces changements.

Quelles attitudes adopter ?

Pour faciliter les rapports quotidiens, voici 4 bonnes attitudes à adopter : 

Le calme

Etre calme en toute circonstance est la base d’une relation apaisée. Les personnes en perte d’autonomie sont souvent lentes et malhabiles, un environnement tranquille les met à l’aise :

 

Soyez diplomate, parlez lentement, privilégiez les mouvements doux, expliquez précisément ce que vous faites
 
Ne montrez pas votre agacement lorsque votre proche ne répond pas aux sollicitations, se répète ou agit bizarrement
 
Evitez les réprimandes si votre proche se trompe ou n’arrive pas à faire quelque chose
 
Réagissez sans excès aux situations inattendues ou aux changements imprévus et cherchez toujours à rassurer votre proche.

La bienveillance

Malgré les préoccupations permanentes et les difficultés, il faut continuer à porter, un regard bienveillant et positif sur son proche.

Intéressez-vous à votre proche, à son confort, à ses souvenirs, à sa famille, à son entourage. Tenez compte de ses envies, accordez lui ses petits plaisirs.
 
Montrez votre affection, par de petits gestes ou de petits mots.
 
Demandez avant de lui porter aide, prévenez-le avant d ‘agir, ne mettez pas votre proche dans une situation inconnue et donc stressante.
 
Ménagez la dignité de votre proche et faites attention à ne pas être méprisant.
 
Soyez à l’écoute de votre proche, ne minimisez pas ses douleurs ou ses plaintes, même si elles sont récurrentes

L’organisation

Organisez pour votre proche une vie stable, avec des horaires et des événements prévus et réguliers. Cette routine vous donnera à tous les deux, une tranquillité d’esprit favorable à des relations agréables.

Faites attention à vous

Ne pas s’oublier est la base d’une relation équilibrée. Il est important de rester soi-même avec ses avis, ses envies, ses besoins. Veillez à conserver des activités personnelles et faites partager vos expériences à votre proche. Il vous sera reconnaissant de rester la personne qu’il a toujours connue.
 

 

Source : Association Belle Planète - www.lacompagniedesaidants.org

 

 

 

Les relations avec l'entourage Article précédent
Les relations avec les professionnels Article suivant

Devis et adhésion 100% en ligne

  • 1
  • Devis en ligne

    Gratuit, immédiat et sans engagement

  • 2
  • Adhésion en ligne

    Simple et rapide !