Les clés du bien vieillir

 

 

 

Bien dormir

Difficultés à s’endormir, réveils au milieu de la nuit, somnolence durant la journée… lorsque le sommeil va mal, la qualité de vie se dégrade. Plus d’un tiers des personnes de plus de 65 ans consomme des somnifères régulièrement et, dans près de la moitié des cas, ces traitements ne seraient pas indiqués. En respectant quelques règles de vie, il est plus simple de réguler son sommeil.

Comment fonctionne le sommeil ?

Les phases du sommeilDurant votre sommeil, votre corps se repose et votre cerveau enregistre le vécu de votre journée. Une nuit de sommeil comprend 4 à 6 cycles différents d’une durée de 1h30 à 2h chacun. Chaque cycle contient des stades différents :

L’endormissement : vous somnolez
Le sommeil lent léger : vous plongez dans le sommeil
Le sommeil lent profond : il permet le repos du corps et la récupération de l’énergie
Le sommeil paradoxal : il est nécessaire pour la mémoire et la maîtrise de ses émotions durant la journée. C’est durant ce stade que le dormeur rêve principalement.

 

Tous différents face au sommeil ?

Avec l’âge, le sommeil évolue :

Il devient plus léger
Il devient plus sensible aux perturbations extérieures (chaleur, bruit, lumière…)
Le sommeil lent profond diminue (le corps se repose moins)
Le sommeil est plus fractionné : les éveils entre deux cycles de sommeil sont plus nombreux et il est plus difficile de se rendormir.


Le temps de sommeil pendant la nuit est moins important et vous pouvez avoir besoin d’une sieste en début d’après-midi.

Evaluez votre somnolence

Dans les situations suivantes, avez-vous un risque de vous endormir dans la journée ?
 

0 : risque inexistant
1 : risque faible
2 : risque modéré
3 : risque fort


La somnolence peut avoir des conséquences graves
:

Baisse de l’attention
Risque d’hypertension et donc d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC)
Accident de la route Maladies cardi-vasculaires

 

Quels conseils suivre pour améliorer son sommeil ?

A faire :

Respectez votre rythme de sommeil en gardant des horaires de lever et de coucher réguliers
Exposez-vous à la lumière du jour quelle que soit la saison, de préférence le matin
Pratiquer 1 activité physique quotidienne, de préférence le matin
Prenez vos repas à des horaires réguliers
Gardez une chambre aérée, calme, avec une température comprise entre 18° et 20°C
Prenez un temps de détente le soir avant de dormir
Gardez une alimentation équilibrée pour éviter les carences

 

A éviter :

Evitez les excitants tels que le café, le thé ou les boissons énergétiques avant de dormir
Evitez les dîners trop gras et alcoolisés
Evitez la pratique d’une activité physique intense 2h avant le coucher, elle vous empêchera de vous endormir
Evitez les écrans (téléphone, ordinateurs…) le soir avant de dormir et ne regardez pas la télévision dans la chambre

 

Entrainer son cerveau Article précédent
Veiller à sa santé bucco-dentaire Article suivant

Devis et adhésion 100% en ligne

  • 1
  • Devis en ligne

    Gratuit, immédiat et sans engagement

  • 2
  • Adhésion en ligne

    Simple et rapide !

offre-prevoyance
à partir
de
6,45
/mois
(1)

“Mon salaire est maintenu à 100% en cas d’incapacité de travail, je suis serein”

 

(1) Cotisation mensuelle TTC 2018 (pour un policier national de moins de 31 ans et percevant un TIB + ISSP mensuel de 1843,59€) due au titre de la garantie maintien de salaire en cas d'ITT. Adhésion obligatoire aux garanties frais de santé, décès-PTIA, au renfort décès et à la dépendance.