Les clés du bien vieillir

 

 

 

Anticiper la perte d'autonomie - Bien s'alimenterBien s'alimenter

A tout âge, une alimentation variée et équilibrée permet de conserver une bonne santé. Et plus encore en vieillissant ! Un bon équilibre alimentaire renforce le système immunitaire et augmente la résistance à certaines maladies (infections virales, diabète, maladies cardiovasculaires, cancers…). Bien manger est aussi une source de plaisir, synonyme de bien-être.

Avec l’âge, l’organisme et ses besoins nutritionnels évoluent. Les comportements alimentaires aussi. Il est important de conserver de bonnes habitudes et de ne pas diminuer les quantités, surtout si vous avez une activité physique régulière.

Pourquoi conserver une alimentation adaptée après 55 ans ?

Pour maintenir son poids de forme 

Une perte de poids peut entrainer une diminution de la masse musculaire, des carences et une baisse d’énergie, dangereuses pour la santé.
Une prise de poids trop importante peut limiter la mobilité et favoriser l’apparition de certaines maladies.
 

Le saviez-vous ?
Pour les seniors, un léger surpoids réduit les risques de fractures du col du fémur et de décès suite à une hospitalisation. Il n’est alors pas nécessaire de maigrir mais il ne faut pas continuer à grossir !

Pour prévenir la déminéralisation osseuse, l’ostéoporose et les fractures : des apports suffisants en calcium, vitamine D et protéines limitent les risques.

Pour lutter contre les problèmes digestifs et faciliter le transit intestinal : consommez régulièrement fruits, légumes et fibres.

Pour entretenir sa mémoire : certains nutriments présents dans les poissons gras, les fruits et légumes (oméga 3, vitamines, oligoéléments antioxydants…) ont un effet positif sur les capacités intellectuelles.

Pour limiter les conséquences de certaines maladies : un régime alimentaire équilibré, parfois associé à un traitement médical, permet d’éviter les complications liées au diabète, à l’hypertension artérielle et au cholestérol.

Quels sont les fondements d’une bonne alimentation ?

3 ou 4 repas par jour : un petit déjeuner riche, un déjeuner équilibré et un dîner léger. Dans la journée, une collation ou un goûter est autorisé, en privilégiant fruits secs, fromage ou pain.

Des repas équilibrés composés de fruits et légumes – au moins 5 par jour – de 3 ou 4 produits laitiers, de féculents et de protéines. Les besoins en protéine augmentent d’environ 20% avec l’âge. Mais viande, poisson, œuf ne doivent pas être consommés plus de deux fois par jour.

Des plaisirs variés : alternez les modes de cuisson et de préparation (à la vapeur, à l’huile, en sauce,…), privilégiez les produits de saison ou partez à la découverte de saveurs exotiques.

Une consommation limitée de certains aliments : ne mangez pas trop gras, trop sucré ou trop salé ! Vous limiterez ainsi les risques d’hypertension artérielle, de diabète ou de cholestérol.

Au moins un litre d’eau par jour est nécessaire pour assurer le bon fonctionnement du corps. Il est d’autant plus important de boire s’il fait chaud, si vous êtes actif ou si vous êtes malade.


 

Veiller à sa santé bucco-dentaire Article précédent
Pratiquer une activité physique adaptée Article suivant

Devis et adhésion 100% en ligne

  • 1
  • Devis en ligne

    Gratuit, immédiat et sans engagement

  • 2
  • Adhésion en ligne

    Simple et rapide !

offre-prevoyance
à partir
de
6,45
/mois
(1)

“Mon salaire est maintenu à 100% en cas d’incapacité de travail, je suis serein”

 

(1) Cotisation mensuelle TTC 2018 (pour un policier national de moins de 31 ans et percevant un TIB + ISSP mensuel de 1843,59€) due au titre de la garantie maintien de salaire en cas d'ITT. Adhésion obligatoire aux garanties frais de santé, décès-PTIA, au renfort décès et à la dépendance.