Frédéric Mars reçoit le prix de l'Evêché 2020

L'écrivain Frédéric Mars a été distingué pour son livre La lame lors de la troisième édition du prix littéraire de l'Evêché, dont INTÉRIALE est un des partenaires institutionnels. Ce thriller d'anticipation navigue de Marseille à Lagos, entre mafia et réfugiés climatiques.

Soutenu par la mutuelle INTÉRIALE, le prix de l'Evêché a été créé il y a trois ans, à l'initiative de deux clubs Rotary avec le concours du directeur de la police judiciaire de Marseille. Polar, roman noir, thriller : il récompense un ouvrage de littérature policière dont l'action se déroule dans le « Grand sud » entre Perpignan et la frontière italienne, en passant par la Corse ou les Alpes-de-Haute-Provence.

Durant la cérémonie de remise des prix organisée le 22 septembre au Cercle des Nageurs de Marseille, Bernard Descaves, qui représentait le président d'INTÉRIALE Gilles Bachelier, a remis un chèque de 2 000 euros à l'association Orphéopolis, l'orphelinat de la police. La totalité des bénéfices de la soirée a d'ailleurs été reversée à cet organisme qui soutient et accompagne depuis plus de 90 ans les familles de policiers décédés.

De belles récompenses

La lame, le livre de Frédéric Mars qui a remporté cette édition 2020, est paru chez Métropolis. L'histoire de ce roman choc sur le prochain boom démographique prévu par le renseignement français ? L'officier de PJ Simon Mardikian découvre le cadavre ravagé d'une jeune prostituée Joy, alias Queen, sans identité définie. Son enquête sur les réseaux mêlant drogues, migrants et traite d'êtres humains ne fait que commencer... « Le côté anticipation a beaucoup plu ! », précise Eric Arella, directeur interrégional de la police judiciaire dans le sud-est de la France.

« Avec mon livre, j'ai voulu mettre en lumière ce phénomène des réfugiés climatiques, qui n'est qu'émergent et dont on sait qu'il va prendre de l'ampleur en Afrique subsaharienne et en Europe », raconte Frédéric Mars. Né en 1968, ce dernier est l'auteur de nombreux best-sellers. Il a notamment signé les thrillers Le Manuel du serial killer (Hachette) et Les Marcheurs (La Mécanique Générale). Passionné par le cinéma anglais et la photographie en noir et blanc, il se consacre aujourd'hui à l'écriture.

De son côté, l'acteur et animateur TV Jean-Luc Reichmann, invité d'honneur de cet événement culturel, a lui aussi été mis à l'honneur par la police judiciaire. Et ceci dans le cadre du combat qu'il mène pour la protection de l'enfance avec la série « Léo Matteï, brigade des mineurs » sur TF1. « Très honoré et très fier d'avoir reçu ce trophée de la police judiciaire... Merci à vous ! », a posté la star sur les réseaux sociaux."