Vous êtes agent des Préfectures

Interview de Brigitte, agent au Service Education routière de la DDT d'Angers.

 

Intériale :

Avez-vous été sensibilisée sur les TMS ?

Brigitte T. :

Oui, j'y suis très sensibilisée.

Tout d'abord parce que à titre personnel, j'ai des problèmes de cervicales. J'occupe un emploi de bureau et sur le long terme, une mauvaise posture peut jouer un rôle prépondérant dans l'aggravation de ces problèmes.

J'ai également eu l'opportunité de participer à une demi-journée d'information sur ce sujet, suivie par une séance d'ostéopathie. Organisé par la Préfecture de Nantes, cette formation a été très bénéfique et m'a permis de prendre de meilleures habitudes.

 

Intériale :

Y a-t-il des aménagements qui ont été faits pour prévenir des TMS dans votre service ?

Brigitte T. :

Dans l'ensemble nous sommes bien installés et mon poste de travail me convient. J'adapte la hauteur de mon écran, la position de ma souris. Cependant, sur les conseils de l'ostéopathe rencontré dans le cadre de la journée d'information sur les TMS, il serait nécessaire que je change de fauteuil.

Le mobilier de l'espace de travail doit être réglable autant que possible et notamment pour le fauteuil dont le dossier et l'assise doivent s'adapter au maximum et soutenir le bas du dos, sans exercer de pression au niveau des jambes pour éviter des problèmes de circulation sanguine.

 

Intériale :

Avez-vous des conseils en matière de prévention des TMS ?

Brigitte T. :

J'ai une vision globale des actions à mettre en œuvre pour rester en forme et anticiper les problèmes physiques liés à notre mode de vie, qui nous rend trop sédentaires et exposés aux TMS.

Pour moi, il faut jouer sur plusieurs tableaux : un peu d'exercice physique pour se renforcer, une bonne alimentation et bien entendu rester positif. Le moral permet de dépasser bien des problèmes et a une action bénéfique sur la santé.

La prévention est capitale. Les administrations l'ont bien compris et suivent cette voie en organisant des formations sur ces sujets. C'est grâce à la DDT d'Angers que j'ai suivi le programme « Savoir manger », établi par un nutritionniste. Là aussi, on est surpris de voir comment une alimentation équilibrée peut nous préserver.

Interviews Policiers : Rodolphe R. CRS Article Suivant

Devis et adhésion 100% en ligne

  • 1
  • Devis en ligne

    Gratuit, immédiat et sans engagement

  • 2
  • Adhésion en ligne

    Simple et rapide !

offre-prevoyance
à partir
de
6,45
/mois
(1)

“Mon salaire est maintenu à 100% en cas d’incapacité de travail, je suis serein”

Lexique santé

Mieux comprendre pour mieux choisir

En savoir plus