Communiqué de presse
Enquête
étudiants
Intériale
santé

LMDE (Groupe INTÉRIALE) publie la 6e édition de l’Enquête nationale sur la santé des étudiants

11/07/2022 - 5 minutes de lecture
La Mutuelle Des Étudiants (LMDE – Groupe INTÉRIALE) publie la 6ème édition de son Enquête Nationale sur la Santé des Étudiants, menée en partenariat avec le CSA. Basée sur un panel de près de 3 500 étudiants, cette photographie unique de leur état de santé, la première en France depuis la crise sanitaire, permet de mesurer la montée en flèche de leur stress face à des situations, notamment financières, très anxiogènes, des conséquences réelles sur leur santé physique et mentale.

Les principaux enseignements :  70% des étudiants se déclarent en situation de mal-être

  • Si 91 % des étudiants interrogés se déclarent en bonne santé et qu’ils sont globalement satisfaits du contenu de leurs études, ces chiffres masquent des réalités contrastées. En effet, s’ils restent confiants quant à leur avenir professionnel, les 2/3 se disent en revanche très pessimistes quant à l’avenir de la société française et des générations futures ; cette proportion atteint même 80 % sur le changement climatique.

 
 

  • Au quotidien, les étudiants se soucient de l’impact environnemental dans leurs choix et leurs habitudes (notamment leurs achats et leur alimentation). Mais dans le même temps, l’aspect financier est une préoccupation majeure : pour 86 % d’entre eux, le prix est le principal déclencheur d’un achat.

 
 

  • Plus de la moitié des étudiants interrogés ont quitté le domicile familial (56%). Si 41 % ont une activité rémunérée à côté de leurs études, ils restent à 58% dépendants de l’aide financière de leur famille et sont 45 % à déclarer avoir des difficultés financières. Ils sont donc contraints de prioriser leurs dépenses vers les besoins de première nécessité (d’abord le loyer puis l’alimentation). Conséquence directe : ils sont 33 % à avoir renoncé à consulter un médecin dans les 12 derniers mois pour des raisons financières.

 
 

  • En conséquence, 76 % des étudiants se déclarent stressés et 34 % disent le vivre en permanence. Quelque 44 % ne sont pas satisfaits de leur sommeil, 66 % pensent que la cause en est le stress. A leurs difficultés financières, s’ajoutent en effet de nombreux facteurs générateurs d’angoisses : exposition à des situations d’insécurité, violences physiques ou verbales, impact de la Covid-19, isolement, crainte d’une dévalorisation du diplôme obtenu en période Covid…Ensemble, ces inquiétudes contribuent à fragiliser la santé mentale des étudiants dans des proportions très inquiétantes : 70 % font part de leur mal-être. Des situations qui deviennent une urgence vitale : 36 % des étudiants ont des idées suicidaires – en hausse de 6 points par rapport à 2019 et deux fois plus que la population française générale.

 
 

La prévention par les pairs : une étape indispensable et urgente

Face à ces constats inquiétants, LMDE déploie depuis plus de 20 ans des solutions de terrain. En veillant à proposer des contrats d’assurance santé adaptés aux besoins et au budget des étudiants, mais aussi en mettant en œuvre des programmes de prévention suivant une approche bienveillante, innovante et spécifique, portée par des pairs formés aux méthodes de « l’aller-vers » avec une pédagogie non jugeante et non-moralisatrice : « des jeunes qui parlent aux jeunes ».
Chaque année, en effet, une centaine de jeunes effectuent leur service civique comme relai santé chez LMDE. Ils vont à la rencontre des étudiants sur leur lieux de vie (résidences universitaires et lieux festifs), pour les écouter et les informer des solutions pour prendre soin de leur santé. En témoignent le dispositif Cité Zen pour lutter contre l’isolement dans les résidences universitaires et de nombreux dispositifs bâtis avec d’autres acteurs de l’éducation à la santé sur des thématique clés : alcool, égalité femmes/hommes, consentement, addiction, solidarité, sport/santé.
En 2021, 3 000 actions de prévention ont été menées auprès de 50 000 étudiants.

 
 

Fabrice Grière, directeur général de LMDE et directeur général adjoint d’Intériale, déclare : « L’enquête précédente avait déjà identifié le mal-être des étudiants. C’est pourquoi nous avions dès 2019, ajouté le remboursement des consultations chez le psychologue dans nos garanties. Suite aux résultats 2022, LMDE, grâce aux synergies avec le groupe INTÉRIALE, vient de mettre en place une ligne d’écoute téléphonique gratuite dédiée aux étudiants. On ne résout que les problèmes qu’on connaît ! Et pour libérer la parole, nous devons d’abord écouter. C’est pourquoi LMDE réalise ces enquêtes depuis 15 ans ». Fabrice Grière, directeur général de LMDE et directeur général adjoint d’INTÉRIALE.

 
 

Fabrice Grière, DGA d’Intériale était invité lundi 11 juillet dans la matinale de France info à 6h40 pendant 7 minutes sur les résultats de l’enquête nationale sur la santé des étudiants. Pour réécouter l’interview c’est ici.

 
 

Lien vers le communiqué de presse PDF