Adhérer en ligne
Communiqué de presse
Intériale

INTÉRIALE appelle les employeurs publics à favoriser une vision plus large intégrant la prévention

29/06/2022 - 5 minutes de lecture
INTÉRIALE appelle les employeurs publics, dans le cadre des futurs appels d’offres PSC, à favoriser le passage d’une logique purement indemnitaire de la santé à une vision plus large intégrant la prévention.

Le groupe INTÉRIALE, première mutuelle du ministère de l’Intérieur, organisait hier son premier colloque scientifique, réunissant près de 150 participants – médecins et experts scientifiques, décideurs de la fonction publique, représentants de Ministères et partenaires sociaux, professionnels de la santé au travail et des ressources humaines… –, pour réfléchir à l’état de santé des agents de la fonction publique et proposer des solutions en mettant au centre la prévention et l’autonomisation dans la prise en main de leur santé.

 
 

Construit autour de trois ateliers principaux (santé mentale et prévention des idées suicidaires, maladies chroniques et résilience pour le maintien dans l’emploi, augmentation du capital santé, ressourcement et prévention du burn-out), cet évènement, a permis de démontrer l’importance de la prévention et l’éducation à un meilleur équilibre de vie. Ce sont des solutions concrètes et pérennes à instaurer pour les agents de la fonction publique, ou à renforcer, dans la manière dont sont conçues les propositions et cahiers des charges des appels
d’offre mais aussi plus globalement, dans la prise en charge de la santé des agents tenant compte des évolutions de leurs modes de vie, des pathologies et de l’évolution de leurs missions au service du public.
 
 

« La réforme de la PSC va modifier positivement la situation de nos adhérents de la fonction publique et nous conduit à repenser profondément le cadre de nos interventions futures. La coopération mutuelles-assureurs/- Ministères est la clé de voûte pour passer à une vision vertueuse de la santé de nos agents et ainsi transformer le modèle de couverture basé sur une logique purement indemnitaire à une vision que nous défendons depuis très longtemps et centrée sur la prévention » déclare Gilles Bachelier, Président du groupe INTÉRIALE. « Si la prévention est bien présente dans les cahiers des charges constituant les appels d’offre, elle ne bénéficie pas de ligne budgétaire dédiée. Pourtant, elle inclut des solutions efficaces qui permettraient d’aboutir à l’autonomisation par les agents de la fonction publique de leur santé pour leur permettre de vivre au mieux leur métier ».
 
 

La prévention, une conviction de longue date pour INTÉRIALE

Alors que 23 millions de Français1 sont aujourd’hui concernés par une pathologie chronique, que près d’1 agent sur 2 déclare manquer de sommeil et 3 agents sur 5 avoir le sentiment d’être stressés2, INTÉRIALE a depuis longtemps intégré le volet prévention à ses offres santé, et agit concrètement, notamment grâce à ses 160 actions de terrain annuelles (soit en moyenne 1 action de prévention de terrain tous les 2-3 jours) auprès des agents de la fonction publique particulièrement exposés. Alors que la réforme de la PSC est en cours, elle souhaite s’inscrire de manière durable comme partenaire santé et prévention des employeurs publics.
 
 

Afin d’accélérer son accompagnement, le groupe a lancé en 2021 Prévention plurielle, 1ere mutuelle de livre III entièrement dédiée à la prévention, en France. Axée sur trois thèmes – la santé mentale, les maladies chroniques et le capital santé -, elle a été renforcée par la mise en place d’un comité scientifique indépendant. Composé de 8 membres reconnus pour leur expertise dans le domaine de la santé, son rôle est d’orienter et de valider les programmes proposés par Prévention plurielle.
 
 

Le premier programme, « Impulsion Santé » a été lancé en janvier dernier et propose une plateforme digitale et humaine mise à disposition de tous ses adhérents avec une adhésion systématique pour toute la famille, sans questionnaire de santé. Un accompagnement téléphonique délivré par des infirmières formées au coaching motivationnel, sur au moins 6 mois est réalisé via cette plateforme. Ce nouveau type d’accompagnement de 6 mois permet de fixer des objectifs et d’apporter des solutions à chaque rendez-vous pour les agents qui en bénéficient ; des agents stressés, épuisés, en manque de sommeil, de sens, vivant avec une maladie chronique ou qui souhaitent aller mieux.
 
 

Lien vers le communiqué de presse PDF