étudiants
jeunes
rentrée
santé

Étudiants, jeunes : leur santé n’est pas une option !

02/09/2022 - 5 minutes de lecture
Au vu du contexte inflationniste qui caractérise cette rentrée étudiante 2022 et en réaction à la médiatisation autour de la supposée hausse des complémentaires santé pour les étudiants, Fabrice Grière, Directeur Général de LMDE (groupe INTÉRIALE), fait le point.

N’ajoutons pas le sujet de la santé à la précarité ! Dans un contexte inflationniste qui touche de plus en plus d’étudiants, nous sommes tous concernés !
 
 

La fin du Régime de Sécurité sociale étudiante depuis la rentrée 2019 cumulée à la généralisation de la complémentaire santé des salariés du secteur privé depuis janvier 2016 (ANI) ont parfois amené les étudiants et/ou leurs parents à considérer que la complémentaire santé n’était plus un sujet ! Or, rappelons que l’instauration d’une couverture santé d’entreprise obligatoire ne concerne ni les fonctionnaires, ni les indépendants. Et pour les parents bénéficiant d’une complémentaire santé, il convient de vérifier que leur contrat couvre également leurs enfants étudiants et, sous quelles conditions. En effet, il n’est pas certain que les garanties prévues par le contrat des parents soient parfaitement adaptées à la spécificité des besoins des étudiants. Et, dans les cas où les parents doivent acquitter une sur-cotisation pour assurer leurs enfants étudiants, la comparaison avec le prix d’une mutuelle étudiante peut s’avérer judicieuse.
 
 

Or, ce n’est pas parce que vous êtes jeunes, que vous êtes à l’abri des accidents de la vie (maladies, physiques ou psychologiques, comportements à risque sur la route ou ailleurs), les frais de santé engagés peuvent alors atteindre des montants bien trop élevés pour le budget serré de la majorité des étudiants.
 
 

Alors que faire ? Chez LMDE, nous considérons qu’il est de notre responsabilité de sensibiliser les familles et de proposer aux étudiants des solutions dédiées à leurs besoins(1). Conscient de la complexité d’accès aux informations et de l’éventuelle phobie administrative vis-à-vis de la souscription d’une couverture santé, nous proposons une souscription sans délai de carence en cas d’hospitalisation. Et parce que la vie étudiante a ses spécificités, nos contrats prévoient notamment le remboursement de la contraception, des tests de dépistage, des vaccins, un forfait protections périodiques, la prise en charge à 100 % de la première séance chez un psychologue, des abonnements à la salle de sport et des soins à l’étranger à l’occasion d’échanges universitaires, de stages, de périodes de césure ou de vacances.
 
 

Nerf de la guerre : le pouvoir d’achat.
 
 

Les solutions existent, à condition d’écouter et de comprendre les étudiants. C’est pourquoi LMDE réalise régulièrement des enquêtes à grande échelle auprès de plusieurs milliers d’étudiants sur leur santé et leurs sujets de préoccupation. C’est ainsi qu’en juin dernier, LMDE a publié les résultats de sa 6ème enquête nationale sur la santé des étudiants (réalisée en partenariat avec l’institut CSA) à laquelle ont répondu près de 3500 étudiants(2).

 
 

Il en ressort notamment que 45% des étudiants interrogés déclarent rencontrer des difficultés économiques (ce phénomène s’étant aggravé avec le Covid) et 38% ont renoncé à consulter un médecin pour des raisons financières au cours des 12 derniers mois.

 
 

Pour éviter que la paupérisation avérée des étudiants ne se traduise par un report voire une renonciation aux soins, LMDE a décidé pour la 4ème année consécutive de ne pas augmenter ses tarifs pour l’année universitaire 2022/2023. Et parce qu’il est dans nos valeurs mutualistes d’accompagner nos étudiants à mieux prendre soin de leur santé, LMDE s’engage à leur proposer l’offre la plus abordable du marché (4,90 euros par mois) pour leur faciliter l’accès à une complémentaire santé.

 
 

Mieux vaut prévenir … : la prévention par les pairs (à savoir la sensibilisation des étudiants par d’autres jeunes), est au cœur de l’ADN de LMDE qui déploie depuis plus 20 ans des dispositifs de prévention sur des thématiques liées au bien être, à la vie affective et sexuelle, aux addictions avec une démarche innovante, pédagogique, non-jugeante et non moralisatrice.

 
 

Les étudiants sont de jeunes adultes et aspirent à ce titre à devenir acteurs de leur santé, à nous de les accompagner lors de cette étape essentielle d’émancipation.

 
 

Téléchargez la tribune ici

(1) LMDE a été élue meilleure mutuelle étudiante par Sélectra, comparateur en ligne. L’étude, publiée le 25 août 2021, a mis en exergue la qualité de l’offre et des services LMDE, en adéquation avec les besoins des étudiants


(2) 6-ème Enquête Nationale sur la Santé des Étudiants – CSA pour LMDE (groupe INTÉRIALE) – Juillet 2022