Dépistage du cancer du sein et facteurs de risque

La Haute Autorité de santé a élaboré des recommandations sur les modalités de dépistage des femmes à haut risque de cancer du sein. L'objectif est d'améliorer les pratiques médicales, d'aider les professionnels à repérer et dépister les femmes à haut risque et permettre aux femmes de s'informer et lever les idées reçues.

recommandation-cancer-sein

C’est dans ce cadre que la Haute Autorité de santé, à la demande de l’Institut national du cancer et dans le cadre du Plan cancer, a élaboré des recommandations sur les modalités de dépistage des femmes à haut risque de cancer du sein. La HAS a ainsi analysé tous les facteurs potentiellement associés au cancer du sein recensés dans la littérature scientifique pour retenir les facteurs de risque associés à une augmentation majeure du risque de survenue d’un cancer du sein ou à des caractéristiques de mauvais pronostic.

La HAS a ainsi retenu les facteurs suivants comme nécessitant un dépistage spécifique :

  • Antécédent personnel de cancer du sein ou de carcinome canalaire in situ ;
  • Antécédent d’irradiation thoracique (antécédent d’irradiation thoracique médicale à haute dose pour maladie de Hodgkin) ;
  • Antécédents familiaux de cancer du sein avec score d’indication à la consultation d’oncogénétique ≥ 3 selon le score d’Eisinger en l’absence de mutation génétique identifiée dans la famille ;
  • Antécédent personnel d’hyperplasie canalaire atypique, d’hyperplasie lobulaire atypique ou de carcinome lobulaire in situ.

Pour ces facteurs de risque, des recommandations de dépistage ont été élaborées avec le concours d’un groupe de travail et d’un groupe de lecture pluridisciplinaires. Elles définissent l’âge de début du dépistage, les examens de dépistage à mettre en œuvre, la fréquence de ces examens et la durée du suivi spécifique.

Source : HAS

Attention aux médicaments en solution buvable Article Précédent Courriels frauduleux Article Suivant