Modification du droit aux indemnités journalières en cas d'arret maladie

Les conditions d'accès aux indemnités journalières (maladie, maternité, congé de paternité et d'accueil de l'enfant) et aux pensions d'invalidité ont été assouplies.

A partir du 1er février 2015, il faut à présent justifier d'un nombre d'heures travaillées : de 150 heures par trimestre (au lieu de 200h) et de 600 heures par an (au lieu de 800 h).

Cet abaissement va favoriser l'accès à ces indemnités journalières aux salariés travaillant à temps très partiel ou ayant des contrats de travail courts avec des périodes de chômage.

Plus d'informations sur les indemnités journalières en cas d'arrêt maladie

Aide à l'arrêt du tabac Article Précédent Intériale lance son appli santé Article Suivant