Barbecue : des astuces à connaître absolument

Avec la période estivale, les barbecues sont de sortie. INTÉRIALE vous donne quelques conseils pour vous permettre de réussir à coup sûr votre barbecue… d'autant plus que c'est diététique... Alors à vous de jouer ! Mais n’oubliez pas : un accident pendant un barbecue est vite arrivé. Soyez vigilant…

Préparer vos ingrédients

Salée et poivrée, la viande doit être disposée dans une assiette avec du film alimentaire. Afin de pouvoir cuire correctement, il est conseillé de la laisser à température ambiante pendant une heure. Pour vos légumes, il faut les découper en lanières ou les mettre en brochettes, tandis que les pommes de terre sont à envelopper dans du papier aluminium.

Nettoyer sa grille

Bien entendu, il faut que la grille sur laquelle vous posez vos aliments soit propre. À chaque utilisation, nettoyez-la avec une brosse métallique quand elle est chaude. Ou bien, vous avez la possibilité de la laisser tremper dans un mélange d'eau tiède et de bicarbonate de soude. Attention à ne jamais utiliser de produits chimiques.

Maîtriser la cuisson

Voici quelques temps de cuisson des aliments au barbecue.

ALIMENT

TEMPS MOYEN DE CUISSON

Côte de veau ou d’agneau de 2-3 cm d’épaisseur

9-10 minutes

Côte de bœuf de 5 cm d’épaisseur

20 minutes

Brochette

7-8 minutes

Steak haché

6-7 minutes

Poisson entier d’1 kg

20-30 minutes

Filet de poisson de 2 cm d’épaisseur

5-10 minutes

Blanc de poulet de 200 g

8-12 minutes

Merguez, chipolata

10 minutes

À noter que pour les légumes, le temps de cuisson est très variable : de 5 minutes pour les plus petits et fragiles à 20 minutes pour les plus gros.

Pensez à votre santé

La cuisson au barbecue traditionnel est à limiter, mais pas à bannir totalement! Les graisses présentes dans les aliments coulent, sont en contact avec les flammes, ce qui produit des composés organiques volatiles (benzopyrène…) toxiques, que l’on respire. C’est pourquoi, il est important de ne pas réaliser un barbecue dans un espace confiné et également de l’éloigner de la table du repas. Le barbecue électrique est une très bonne alternative au barbecue traditionnel, il est plus sain.

Privilégier les marinades

Diverses études ont démontré que mariner ses aliments avant de les cuire réduit de moitié la toxicité du barbecue. Trempée dans la bière, le vin ou un mélange d'antioxydants (citron, ail, épices, etc.), la surface de la viande ou du poisson contient après cuisson moins d'amines hétérocycliques, ces composés toxiques qui sont libérés lorsque les flammes viennent lécher la viande. En 2014, des travaux réalisés par des chercheurs portugais ont permis de mettre en lumière les méfaits des hydrocarbures aromatiques polycycliques, les HAP. Et d'après eux, la marinade à la bière brune réduit la présence d'HAP de 53%.

Mais que ceux qui n'apprécient pas son goût amer se rassurent : avec la bière sans alcool, une baisse de 25% est tout de même notée. Pour la bière blonde, la diminution s'établit à 13%. Si vous n'êtes pas un fana de bière, il est tout à fait possible de limiter l'émission de substances toxiques. Pensez d'abord à régler la hauteur de cuisson. C'est la chaleur des braises qui cuira vos aliments, et non les flammes. La chute de graisse sur les braises peut aussi contribuer à la formation de ces hydrocarbures. Plus la viande est maigre et mois le risque est grand. Veillez donc à retirer de vos viandes, tout le gras apparent que vous pourrez.

Gare aux brûlures !

Surtout, n'oubliez pas que les enfants sont attirés par les flammes et les brûlures avec les barbecues sont toujours nombreuses chaque année. Veillez à éloigner les enfants des flammes et gardez un œil sur eux pendant que le barbecue fonctionne. Après tout ça, il n'y a plus qu'à vous souhaiter un bon appétit à toutes et tous !:-) Plus d'infos : mangerbouger.fr/Le-Mag/Tendances-de-saison/L-ete-arrive-a-vous-les-barbecues 

 

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE D’INTÉRIALE APPROUVE LES COMPTES 2019 ET RENOUVELLE SON CONSEIL D’ADMINISTRATION Article Précédent