Les autotests de dépistage du sida en vente en pharmacie

En France, 152 000 personnes vivent avec le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH) et 30 000 personnes en sont porteuses sans le savoir. Les autotests VIH s'adressent aux personnes qui n'ont pas fait de dépistage sanguin.

test-sida

L'autotest : comment ça marche ?

Le test se présente sous la forme d'un kit qui permet de détecter dans le sang les anticorps produits après une infection par le VIH. Vendu sans ordonnance entre 25 et 30€, il peut être réalisé par tout individu, chez soi par exemple, à partir d'une goutte de sang. Il suffit de glisser la goutte de sang dans un flacon dans lequel a été versé le réactif et une première réponse est fournie en quinze à trente minutes.
Ce kit est uniquement valable pour le sida et ne permet pas de dépister d'autres infections sexuellement transmissibles.

Quand faire l'autotest VIH ?

  • Après un rapport sexuel à risque (non protégé, rupture du préservatif, ...)
  • Après une exposition accidentelle (contact avec du sang, …)
  • Après un partage de seringues ou de matériel souillés pour les toxicomanes

L'autotest ne se substitue pas aux tests en laboratoire. Ce test doit être effectué 3 mois après le dernier rapport à risque car l'autotest détecte mal les infections antérieures.
En cas de risque de contamination très récente (moins de 48 heures), il est conseillé de se rendre aux urgences pour consulter et suivre éventuellement un « traitement postexposition » pour bloquer rapidement la multiplication du virus.

Soutien psychologique suite aux attentats Article Précédent Interiale récompensée pour sa démarche d'innovation Article Suivant