Des idées pour une alimentation équilibrée

La santé est dans l’assiette : « bien manger » est synonyme de « bien vivre ». Les repas, par leur convivialité, entretiennent nos liens sociaux et permettent de découvrir d’autres cultures. Nos plats préférés sont des facteurs de bien-être, tel que Proust le décrit avec sa madeleine…

Bien manger correspond à la consommation d’une nourriture variée et équilibrée en quantité suffi¬sante. Nous connaissons le rôle de la nutrition en prévention des maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Une bonne alimentation associée à une activité physique adaptée permet de se maintenir en bonne santé. Le professeur Creff disait : « Il faut manger de tout un peu et de peu assez ». Ces conseils sont faciles à suivre, efficaces, mais surtout source de plaisir. Avec l’avancée en âge, le rendement de nos métabolismes est moins bon. Pour les mêmes raisons biologiques, nous devons veiller à varier notre alimentation, chaque nutriment apportant des éléments essentiels. Il n’y a pas d’aliment idéal mais tous concourent, par addition de leur vertu, au maintien d’une bonne santé.

De précieux conseils

Lancé en janvier 2001, le programme national nutrition santé (PNNS) nous donne des repères de consommation :
- Cinq fruits et légumes par jour, qu’ils soient frais, en conserves ou surgelés ;
- Des produits céréaliers à chaque repas et selon son appétit ;
- Des produits laitiers 2 fois par jour ;
- De la viande ou des poissons et produits de la pêche ou des oeufs 1 à 2 fois par jour ;
- Des matières grasses – sans en abuser – rendront l’alimentation plus savoureuse et plus onctueuse. L’origine végétale sera à privilégier pour ses apports en oméga 3 notamment. Il est également possible de rehausser le goût des plats en utilisant des herbes aromatiques, des condiments et des épices ;
- Eviter le grignotage, pour cela une vraie collation (goûter) sera la bienvenue ;
- Une hydratation correcte apportant 1 litre à 1,5 litre de boissons chaque jour, sous forme d’eau, de tisanes, thé, café, lait, jus de fruits… La ration sera augmentée d’un demi-litre, en cas de fièvre par degré au-delà de 37° C et si la température extérieure dépasse 25° C ;
- La pratique régulière d’une activité physique, l’équivalent de 30 minutes de marche quotidienne ;
- L’alimentation doit avant tout rester un plaisir ! Attention aux régimes restrictifs qui sont frustrants et mauvais pour votre santé.

« À TABLE », un programme alléchant

INTÉRIALE vous aide à appréhender les bases de l’équilibre alimentaire avec « À table ». Ce programme gratuit de 80 jours vous permet de mieux connaître les aliments afin de mieux les choisir, de privilégier les modes de consommation durable (circuit-court, AMAP, bio) et d’opter pour les bons modes de cuisson.